Sélectionner une page


Alors que les bracelets connectés se suivent et se ressemblent, Netatmo prend le mouvement à contre courant, et crée un bracelet au look très féminin (plus qu’un bracelet, c’est un bijou que l’on peut porter en bracelet ou en broche, sur son bracelet cuir double tour ou un bracelet caoutchouc « tout terrain » fournis) qui ne suit rien de votre activité : pas de mouvement, pas de GPS, pas de battement cardiaque. Non, la seule et unique chose qu’il mesure, c’est la dose d’ensoleillement que vous recevez.

Le bijou lui même n’est qu’un capteur, il n’a aucun dispositif d’affichage. Via l’application associée, il est tout de même capable d’afficher l’indice UV et l’indice de protection de crème que vous devez choisir en fonction de votre peau, et de vous prévenir lorsqu’il faudrait mettre un chapeau ou des lunettes de soleil.

Netatmo confirme son positionnement de marque d’objets connectés dédiés à la mesure de notre environnement, pour mieux le comprendre et mieux agir. Dans le cas du June, l’idée est toute bête, et peut protéger de quelques brûlures, là où les capteurs d’activité cherchent encore leur vraie raison d’être. On a hâte de voir ce que ça donne en pratique. On conseille d’ores et déjà à NetAtmo de proposer de suivre deux profils en simultané sur un même bracelet, histoire de suggérer à maman de mettre des lunettes de soleil au petit dernier, geste trop souvent oublié!

Le June sera disponible en trois couleurs (platine, or ou canon de fusil), à une date encore non déterminée, mais on en saura plus lors du CES, et sur le site du June.