TZOA, encore un objet connecté inutile

TZOA enviro tracker
Il n’est pas un jour sans qu’un nouvel objet connecté apparaisse… Identique ou presque aux milliers d’autres qui l’ont précédé, ou complètement nouveau, l’objet connecté vous renseigne… Un peu trop parfois. Prenons le cas de TZOA pour l’exemple, mais il y en aura des centaines d’autres comme lui.

TZOA Enviro tracker
TZOA, c’est quoi?
TZOA, à la base, et comme beaucoup d’objets connectés, c’est une bonne idée : un capteur environnemental à porter sur soi pour connaître plein de paramètres sur votre environnement : qualité de l’air, niveau de luminosité et d’UV, humidité, température… C’est un peu le croisement entre un bracelet June et la station météo de Netatmo. Le tout dans un design réussi de petit tag rond orné d’un décor métallisé triangulaire. Une broche/pin’s du XXIème siècle. Le produit est encore au stade de projet Kickstarter (voir ici), comme beaucoup d’objets connectés…

A quoi ça sert ?
Il y a des usages vraiment utiles d’un tel capteur : comme un bracelet June, vous pourrez savoir si le niveau d’UV est un peu trop fort pour vous balader sans protection solaire… Ou comme une station Netatmo, vous saurez s’il faut ouvrir la fenêtre pour aérer la pièce dans laquelle vous êtes. Et puis bon, un thermomètre, c’est toujours utile, non?
TZOA enviro tracker
Pourquoi en fait-il trop ?
Comme Netatmo, toutes les données collectées par les TZOA seront disponibles sur une carte mondiale. Sauf que contrairement à Netatmo, il sera quasiment impossible de tirer une quelconque information crédible de cette carte, polluée par tous les capteurs se trouvant dans des conditions non représentatives : alors que pour une station météo, on arrive assez facilement à trouver un coin d’ombre éloigné d’une source de chaleur pour avoir une idée de la vraie température, pour le capteur TZOA, sensé être porté en mobilité ou sur le corps, à quoi sert une carte où les capteurs à l’intérieur et à l’extérieur se mélangent, où les personnes coincées dans un bouchon en plein tunnel côtoient directement les piétons sur le parc en surface… Vous l’aurez compris, je ne crois pas du tout à l’aspect collaboratif des données qui pourront sortir de ce gadget.
TZOA enviro-tracker
Mais il y a plus compliqué : l’aspect vie sociale. Alors que le capteur de qualité de l’air fait sens à la maison, à quoi peut-il bien servir dans un objet à porter sur soi, à part d’inutilement se stresser? Vous êtes bloqué parmi les Diesels dans un tunnel : vous recevez une notification vous signifiant que l’air est irrespirable. Super: vous restez coincé. Vous faites une grosse teuf un soir d’hiver chez des amis, et hop, une notification pour vous dire que le niveau de CO2 de l’air que vous respirez devient dangereux… Vous évitez de casser l’ambiance et d’ouvrir la fenêtre, et prenez sur vous ce problème existentiel… On est déjà harcelés par une foule d’informations et d’alertes stressantes, pourquoi payer pour en ajouter, dans des postures où on ne pourra pas agir pour trouver une solution ?
TZOA enviro tracker
Ce qu’il faudrait faire
A vouloir tout « tracker », on en vient à imaginer des « enviro tracker » (c’est comme ça que se présente TZOA). Mais ce qui est valable pour la conception de tous les objets à succès doit rester valable pour les objets connectés : ils doivent répondre à un vrai besoin, exprimé ou pas. Ajouter des alertes et notifications parmi la masse conséquente de celles qu’on reçoit déjà est pire que vain, c’est nuisible à notre tranquilité d’esprit. Ce n’est pas parce que les nouveaux capteurs permettent des choses qu’elles sont forcément utiles. Les capteurs du TZOA font sens dans un élément de station météo stationnaire pour surveiller la qualité de l’air et de la lumière de son domicile, mais je cherche encore l’intérêt de porter ces capteurs sur soi. A ranger avec la brosse à dents connectée et la fourchette connectée.
TZOA envro tracker

1 commentaire

  1. J’aime bien votre synthese ….encore un objet qui brille par son inutilité mais helas il y en a beaucoup .
    Station meteo dites vous => pour quoi faire ? balances connectées , brosses à dents …fourchettes …j’ai meme vu une lunette de WC connectée …cela devient comique .

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *