Sélectionner une page

test Perfect draft pro essai perfect draft
Il fait chaud, et quand il fait chaud, on aime bien une petite pression en terrasse. Mais quand on a déjà une terrasse chez soi, pourquoi ne pas aussi s’équiper pour disposer de la bière pression? On s’est sacrifiés et on a testé pour vous la Perfectdraft Pro, qui n’est désormais plus une machine Philips.

Design
On va être très clair et très direct : sur le plan esthétique, cette Perfectdraft Pro n’est franchement pas désirable. Entre sa taille d’éléphant et sa finition plastique noir mat et argent façon tour de PC des années 90, vous n’aurez pas envie de la laisser traîner dans la cuisine tant elle va ruiner le charme de ce lieu que vous avez mis des années à décorer avec goût… Les finitions sont dans la même veine : j’ai réussi à déclipser la prise arrière en voulant débrancher le câble, et les petits disques magnétiques ornant la tête de la tireuse (on a 4 disques fournis : noir, blanc, jaune et turquoise, à adapter en fonction de la bière choisie ou de vos goûts) ont eu leur aimant qui se décollait au bout de quelques jours. Clairement, je pense que se passer de Philips n’était pas la meilleure idée.
Test tireuse à bière PErfectdraft Pro
Heureusement, l’engin est bien conçu et facile à utiliser : on place l’embout jetable (un tuyau fourni avec chaque fût, pour que tout reste propre pas de contact entre la bière et la machine, rien à nettoyer) dans le support de fût, on perce le fût avec ce support, on ouvre la grande porte frontale, on glisse le fût, on referme la porte et zou, le système commence à réfrigérer. Pour savoir où on en est niveau température et niveau, un écran tout bête (à segments) est présent en façade. Toujours côté pratique, l’égouttoir est un tiroir qui se glisse sous la machine quand on ne s’en sert pas, et il se détache complètement simplement en tirant un peu fort pour le vider facilement.

A noter : si vous n’êtes pas au courant, choisir une tireuse Perfectdraft ou BeerTender, c’est choisir sa religion : les bières du groupe AB InBev d’un côté, Heineken de l’autre. Des fûts de 6L ici, 5L là-bas… Et une disponibilité en grandes surfaces et magasins spécialisés autour de chez vous assez variable. Donc renseignez-vous bien si vous êtes parti pour acheter ce genre d’engin!
Test tireuse à bière PErfectdraft Pro

Performance
Cette nouvelle Perfectdraft est labellisée Pro, et ça se ressent sur ses performances, et en particulier sur la partie refroidissement, revue et améliorée. Elle se base toujours sur un module Peltier (donc pas de compresseur mais un rendement énergétique assez faible), une version plus grosse que sur la PerfectDraft « de base », avec une ventilation du froid autour du fût. Au final, on gagne 2h de refroidissement : 10h pour passer de 20°C à 5°C au lieu des 12h sur la version de base. Est-ce que ça change la vie? Pas vraiment, c’est toujours super long. Et pendant que ça refroidit, ça fait un gros bruit de ventilation, comme toute tireuse de ce genre, la version Pro ne change rien à ça.
Test tireuse à bière Perfectdraft Pro
On peut choisir la température de service sur la tireuse (via deux boutons + et -) ou sur l’application. L’échelle peut aller jusqu’à une plage de 0°C à 12°C si l’on choisit le mode étendu. C’est pratique, et l’application est ici utile puisque une fois sa bière sélectionnée, elle affiche la température idéale pour cette bière précise et propose d’ajuster la machine directement à la bonne température. Un ou 2 plats à associer avec les bières sont aussi proposés, si vous cherchez des idées pour le repas ou l’apéro. La forme de verre la plus adaptée à votre bière est aussi mentionnée, c’est pratique.
Test tireuse à bière Perfectdraft Pro
L’application permet aussi de vérifier température et niveau de bière restant à tout moment. A quoi ça sert? Pas à grand chose, la seule utilité que j’ai trouvé à ce système a été de « fliquer » si des gens faisaient une soirée bière improvisée en mon absence quand j’ai posé l’engin au bureau… A part ça, le niveau affiché en centilitres (avec l’équivalent approximatif en verres complets) est en général très peu précis, il ne faudra pas s’y fier pour savoir si vous avez de quoi servir tous vos convives sur la fin d’un fût.

Mais la bière dans tout ça? Heureusement, sur ce point, il n’y a pas grand chose à dire : la bière pression coule à flot, il est facile d’obtenir le juste niveau de mousse en inclinant son verre comme un pro, et vu que la température de service est réglée pour être idéale, difficile de se plaindre.

Test tireuse à bière Perfectdraft Pro
Conclusion
Si en 2014 Heineken avait tenté de changer le monde de la tireuse à bière avec sa Sub (mission pas très réussie puisque les Torps restent un produit de niche hors de prix dans le monde de la bière), ici le groupe concurrent AB InBev ne cherche pas à révolutionner quoi que ce soit et offre une version un peu plus complète de sa tireuse à bière Perfectdraft bien connue. Le problème c’est que cette version Pro n’offre pas beaucoup de choses pour se rendre désirable face à la version classique, et surtout, son look massif n’est pas très engageant. Alors si vous êtes à la recherche d’une tireuse, la Perfectdraft de base devrait vous suffire, surtout qu’elle doit faire l’objet de promotions plus fréquentes vu son grand âge. Seule la possibilité de choisir une température précise pour sa bière fera à mon avis la différence pour les plus grands amateurs, parce que le temps de réfrigération à peine raccourci ou la connectivité ne sont pas des atouts majeurs.
Test tireuse à bière Perfectdraft Pro

Les + :
+ Possibilité de choisir sa température de service
+ assez silencieuse en mode conservation
+ Simple à utiliser
+ Connectée, donc pilotable à distance

Les – :
– Encombrante
– Look peu valorisant
– Finition et matériaux peu qualitatifs
– Bruyante lors de la réfrigération pour descendre en température
– Les fonctions connectées sont en général assez gadget

Test tireuse à bière Perfectdraft Pro