Sélectionner une page


Après la Jaguar Type E « Zero », une nouvelle machine de rêve mêlant carrosserie rétro signée Bertone et propulsion électrique est en train de naître dans les ateliers d’une toute récente startup automobile vénitienne, Totem Automobili.



Quand je vous disais que le rétrofit électrique, c’est bien pour les voitures de collection, je n’avais pas pensé aux Alfa, mais clairement, c’est une cible idéale : on a le look à tomber des anciennes italiennes, sans souffrir de leur fiabilité connue pour être déplorable, puisqu’on remplace à peu près tout ce qui tourne par une chaîne de traction électrique, soit ce qui se fait de plus robuste en automobile!

Mais Totem Automobili va en fait beaucoup plus loin, en réinterprétant plus qu’elle ne restore la Giulia GT : carrosserie intégralement refaite en carbone, plus large de 18cm pour mieux poser la voiture au sol et répondre aux canons esthétiques de 2020, calandre redessinée, optiques affinées, suspensions modernes, plancher renforcé… C’est bien simple, il ne reste qu’environ 20% de pièces d’origine! La firme a tout de même cherché à limiter la prise de poids, mais avec 1350kg, cette e-Giulia pèse tout de même 400kg de plus que son inspiratrice.

La présentation de cette voiture mi moderne mi ancienne était prévue pour le festival de Goodwood en juillet, espérons que le report du festival ne décale pas trop la révélation de l’e-Giulia…