Sélectionner une page


Non, je ne vous recommande pas de jeter un seau de peinture sur les ivrognes bruyants qui sortent de soirée en bas de chez vous… Je parle d’améliorer l’insonorisation de vos pièces d’un bon coup de pinceau, avec une peinture un peu spéciale, la V33 Anti-Bruit.


Le principe est plutôt malin, il s’inspire de la nature (dixit le communiqué de presse, de la capacité de la neige à étouffer les bruits, comme vous aurez eu l’occasion de le constater cet hiver) : plus qu’une peinture, c’est presque une mousse à l’échelle microscopique, puisque de micro billes de verres emprisonnent de l’air dans la peinture et la sous-couche, amortissant un peu les bruits. Ce n’est pas l’innovation miracle qui va transformer vos murs en carton en chambre anechoïque et ça ne vous économisera pas de la laine de roche pour vous isoler de vos voisins (comme le laissent penser les visuels commerciaux), mais ça semble être une solution pratique et invisible aux problèmes de réverbération acoustique dans des pièces un peu grandes, ou pour une légère amélioration. Le résultat se fait plutôt sentir sur les fréquences aiguës, avec une amélioration mesurée de -3 à -15dB selon les fréquences, selon un essai réalisé par le CSTB, sur des fréquences de 2000 à 2500Hz (la plage de fréquences paraît vraiment serrée, mesurez d’abord que c’est bien un bruit à 2000Hz qui vous empêche de dormir, ou trouvez une autre solution).

Si vous essayez, n’hésitez pas à faire votre compte rendu ici… Je ferais bien un test diisign, mais je n’ai vraiment plus grand chose à peindre ici!