Sélectionner une page


Si je vous dis rue Saint Dominique, vous pensez sûrement à l’empire Christian Constant (les cocottes, notre préféré, le célèbre Violon d’Ingres ou encore le Café Constant), ou peut-être au très médiatique (mais aussi très bon) Thoumieux de Jean François Piège…
D’où le problème du petit restaurant qu’on vous présente aujourd’hui : situé rue Augereau, une perpendiculaire à la fameuse rue Saint Dominique, il est planqué derrière ces « usines » devant lesquelles on fait la queue, mais sans être très visible… Bonne raison pour nous de le tester, en plus d’avoir sûrement le seul chef primé au concours Lépine.

La petite salle (26 couverts) est décorée façon contemporain tendance : murs tons taupe, niches rouges façon Tetris, mobilier aux accents baroques… Elle ne brille pas par son acoustique, le grand miroir sur un mur doit y contribuer, par contre elle a l’énorme avantage de disposer d’une cuisine ouverte où l’on peut voir le chef s’affairer de presque tous les coins.

La spécialité de Nicolas Valanchon, le chef du FL, c’est la réinterprétation des plats picards, sa région natale. Il signe par exemple une ficelle picarde façon mille feuilles. Sans révolutionner le plat, le chef lui donne une petite touche de modernité bienvenue.
Sa terrine de foie gras maison aux baies rouges vaut elle aussi le détour.

Après ces mises en bouches, un velouté d’endive, tome picarde au cidre et brunoise au pamplemousse rose, histoire de nous montrer que le chef à des idées. Le côté amer du pamplemousse associé à l’endive risque de rebuter les papilles les moins aventureuses, mais c’est un plat assez réussi qui prouve qu’on est face à de la cuisine d’auteur.

Pour le plat, on a essayé une bavette (de Black Angus, tant qu’à faire) et sa frite XXL. Très bonne viande, belle sauce et une succulente purée d’oignons rouges. Par contre la frite de grande taille, on s’en doutait dès la lecture de la carte, ça ne pouvait pas marcher…
Heureusement, l’oversize, ça peut aussi fonctionner, avec pour finir, un dessert ultra gourmand : une profiterole géante (elle fait la taille d’un bon burger!) qui disparaîtra très vite de votre assiette malgré sa taille…

Au final, on ne peut que recommander le FL. Pas pour son nom-jeu-de-mot pas très vendeur, mais parce que Nicolas Valanchon ose des plats différents, plein de gourmandise et d’imagination. Plutôt que de faire bêtement la queue rue Saint Dominique, passez plutôt rue Augereau (au 1 bis), vous découvrirez une cuisine certes un peu moins exacte (les erreurs du chef ne sont jamais dues à un manque de maîtrise, mais plutôt par une volonté de faire différent, d’innover, alors même si parfois c’est casse-gueule, on salue la prise de risque), mais vraiment inspirée et au rapport qualité/prix excellent , surtout dans le quartier (formule entrée/plat/dessert à 20€ le midi, 25-40€ à la carte)!

Et si vous vous demandez pourquoi Nicolas Valanchon a été primé au concours Lépine (médaille d’argent 2011), c’est parce qu’il a créé un objet plutôt pratique pour des petits restaurants : le pic à pain « Pikape », un gros pic vertical qui orne les tables (et vendu sur place), permettant d’embrocher le pain à la verticale, pour gagner un peu d’espace et d’originalité.