Sélectionner une page


Dans une élégance toute allemande, Bosch propose son emblématique visseuse dans une édition spéciale dotée d’un accessoire inattendu : un tire-bouchon!
Alors : outil ultime ou gadget façon ready-made? J’ai testé l’engin, sans y croire…


Design
On ne présente plus la minuscule IXO de Bosch : l’une des plus petites visseuses du marché, et l’outil le plus vendu au monde (les monteurs en série de meubles en kit lui sont reconnaissants), alors qu’à son lancement, il a suscité la polémique en interne chez Bosch, plus habitué à produire des « vrais outils de pros ». Même si l’engin ne pèse que 300 grammes (ce qui n’est finalement pas mal vu sa compacité) et se trouve à une cinquantaine d’Euros, il sent la robustesse germanique. Pas de jeu, un plastique « vert Bosch » solide et au toucher caoutchouté pour la poignée. Niveau technique, l’essentiel : une gachette, un classique taquet pour changer de sens (illustré par deux voyants, plus un voyant d’autonomie), et même une petite LED frontale histoire d’éclairer ce qu’on visse. Dotée d’une batterie lithium-ion, la IXO ne craint en général pas les plus grosses séances de bricolage.

Bon, tout ça (et le chargeur « sérieux » qui sert de socle pour la visseuses et ses 10 embouts…), vous le connaissez sûrement déjà, c’est pas du tout neuf. Mais ce qui est un peu plus fun et décalé, c’est la version Vino, proposée dans une boîte en bois façon caisse de vin, avec en plus l’embout tire-bouchons (mais des produits calés dans la caisse avec un simple bout de carton bien cheap).

C’est bien joli, mais cet embout me laissait perplexe… Alors rien de mieux qu’un vrai test en situation, impliquant une consommation de vin importante…
La phase la plus compliquée finalement est le tout début. Sachant que la mèche est très libre dans le guide plastique, il faut d’abord la positionner correctement sur le bouchon, et ensuite y aller avec conviction : on pousse assez fort sur la IXO et on appuie sur la gachette. Si on ne pousse pas assez, la mèche va patiner sur le bouchon. Par contre, une fois que la mèche commence à rentrer dans le bouchon, et si vous êtes à peu près coaxial à la bouteille, tout va bien se passer : il suffit de garder le doigt sur la gachette, la mèche va aller jusqu’au bout, puis le bouchon remonte tout seul. Un type de tire bouchon bien connu et qui a fait ses preuves, motorisé ou pas. Pour se débarraser du bouchon, on inverse le sens de rotation, un coup de gachette, et hop, c’est réglé.
Le seul souci est qu’il implique une perforation complète de part en part du bouchon, ce qui est à réserver aux bouchons les plus solides (polymère de préférence, liège déconseillé).

Conclusion
La IXO est le best seller mondial des visseuses, c’est dit (plus de 6 million de IXO vendues). Indispensable en cas de gros emménagement où les meubles suédois (ou pas) doivent être montés à la chaine, elle n’a plus à faire ses preuves : efficace, compacte, bien finie, autonome et pas chère, c’est un outil très pratique au quotidien.
Oui, mais est-ce une raison pour en faire un tire-bouchons? A vrai dire : pourquoi pas, sachant que les bouchons en liège (à éviter avec un tire-bouchon électrique, quel qu’il soit) deviennent rares, et que si vous aviez déjà envie d’acheter une IXO, la version Vino n’est pas plus chère et devrait réussir à débloquer presque tous les bouchons récalcitrants, si vous prenez le bon coup de main (être bien parallèle à la bouteille et ne pas hésiter à bien appuyer).
Pour les soirées solennelles, mieux vaudra le laisser caché en cuisine, par contre pour les repas détendus, il fera son petit effet « bricoleur du dimanche » à table.
Une raison de ne pas opter pour la version Vino? Oui, et une grosse : pour un peu plus chère, vous pouvez avoir la version Deluxe, sans tire-bouchon, mais avec un renvoi d’angle et un limiteur de couple, qui peuvent s’avérer très utiles. A quand une version « Deluxe Vino », pour transformer la Ixo en outil

Les + :
+ La IXO est une excellente visseuse, elle n’a plus grand chose à prouver
+ Autonomie
+ Construction robuste
+ Coffret bois façon vin

Les – :
– Les accessoires renvoi d’angle et limiteur de couple ne sont pas fournis avec cette version (il faut la version Deluxe, sans tire-bouchon)
– Tire bouchon à ne pas utiliser sur un bouchon fragile (comme tout tire-bouchon électrique ou tout tire-bouchon basé sur le même principe que la IXO)
– Vitesse de la visseuse un peu rapide pour l’usage tire-bouchon
– Batterie non amovible
– Cales en carton brun dans le coffret : ça ne fait vraiment pas sérieux, remplacez-ça par de la mousse
– On l’imaginerait bien en d’autres couleurs que « vert Bosch » la IXO!