Sélectionner une page

test samsung-platine
On continue notre désormais grande lignée de tests de mobiles avec le tout nouveau Samsung Platine… A noter que c’est la première fois qu’on me prête un produit badgé Bang & Olufsen! Bon, dommage, ça reste un téléphone Samsung!! Alors voyons voir ce qu’il a dans le ventre…
Test Samsung Platine

Design
Premier point important de ce téléphone tout tactile : il a un design très différent de tout ce qui se fait dans la concurrence avec ses extrêmités rondes, et en pratique, ça se voit : beaucoup de monde a remarqué le nouvel engin quand je le sortait de ma poche… Par contre, si vous voulez le plus grand écran dans le mobile le plus petit, c’est perdu, normal, on perd de la place avec ça… Il suffit de regarder ma petite photo comparative avec le Nokia 5800 (testé ici) pour comprendre :
Comparaison Samsung Platine/Nokia 5800 Xpress Music comparatif
Ils font la même longueur mais il y en a un qui a un écran un peu plus grand

Bon, si le design vous plaît, l’autre bonne nouvelle c’est que la finition est vraiment bonne : c’est du plastique, mais du bon, et l’assemblage est soigné, rien ne craque, en résumé c’est très bien. Seul souci : comme beaucoup de mobiles tout tactiles, la partie écran est en plastique, donc très sensible aux rayures… Et Samsung ne fournit pas de housse pour le ranger. Pas de chance, il m’a suffit d’une fois dans la même poche que mes clés pour irrémédiablement rayer l’écran. Alors vous êtes prévenus : si vous craquez, pensez à une petite housse, sinon il risque de ne pas faire long feu.
A part ça il a les touches qu’il faut : deux boutons qui servent à la fois au volume et à scroller dans les menus, un bouton photo, un bouton de verrouillage+raccourci bien fait, et en façade les boutons retour, décrocher et raccrocher : ces deux derniers boutons sont mon seul souci : ils ne sont pas colorés et les logos sont discrets, du coup il faut vraiment s’habituer au téléphone (ce que je n’ai pas le temps de faire) pour se rappeler de la position des deux boutons.
Une fois allumé, l’écran AMOLED nous dévoile toute sa luminosité. On retrouve l’interface Samsung qui devient classique (mais qui évolue doucement à chaque génération), avec un écran d’accueil et sa barre de widgets. Par contre mauvaise surprise : c’est lent, toujours. Dommage que la fluidité ne sois pas au rendez-vous : les menus saccadent plus que le « vieux » F480 (testé ici), qui avait pourtant une interface similaire. C’est dommage et incompréhensible.
Test Samsung Platine
Téléphonie
Côté téléphonie, j’ai trouvé la réception correcte, mais pas au niveau exceptionnel du Nokia 5800 (peut-être que du coup le Samsung grillera moins votre cerveau puisque le 5800 avait un DAS très élevé), et la qualité audio en téléphonie était correcte. Par contre le micro doit être assez mal placé, puisque souvent mes interlocuteurs se plaignaient de ne pas bien m’entendre quand je téléphonais dans la rue…
Samsung a pensé à placer un très pratique capteur de luminosité pour détecter si le téléphone est contre l’oreille, et donc éteindre l’écran ou l’allumer quand on l’éloigne : pratique et efficace.
Petite mésaventure : lors d’un déplacement en Allemagne, le Platine m’affichait bien qu’il avait accroché le réseau partenaire, mais il m’était en fait impossible d’émettre ou de recevoir des appels. Espérons que ce soit un bug isolé dû à une série un peu trop jeune.

Lecture audio
Samsung platine test lecteur MP3
C’est l’argument principal de vente du Platine, alors qu’est-ce qu’il a dans le ventre ce fameux lecteur audio? Commençons par les points positifs : la qualité du son, que ce soit sur les écouteurs fournis ou sur les hauts parleurs intégrés, est vraiment correcte (notons que c’est quasiment une première de fournir un téléphone avec des écouteurs corrects… Et si comme moi leur qualité ne vous suffisait pas, Samsung a pensé à fournir un câble/micro/télécommande avec prise 3,5″, mais la prise sur le téléphone est aussi une jack 3,5″, vous pourrez donc brancher vos écouteurs directement si vous n’avez pas besoin de kit mains libres).
Là où ça va moins bien, c’est que l’interface du lecteur audio est lente (comme tout le téléphone), mais aussi pas vraiment étudiée pour le tactile : pas de geste de scroll pour passer au morceau suivant, non, des boutons virtuels. Pareil pour le volume, et pas moyen non plus de naviguer au sein d’un titre en touchant la barre de progression (sauf si vous choisissez de lire vos MP3 via l’interface DJ, qui elle propose cette navigation, mais n’est pas pratique pour changer de titre). Dommage, c’est peu ergonomique, mais en plus ça fait « vieux ».
Test Samsung Platine lecteur mp3
La fonction de scratch et d’ajout de bruitages est amusante cinq minutes, mais c’est tout.
On a donc une partie audio qui laisse une sensation mitigée. C’est dommage pour un téléphone qui se vend sur l’argumentaire de la musique.
Samsung Platine test fonction scratch

Photo
De ce côté, c’est correct. Si l’on pardonne au téléphone sa lenteur, qui touche aussi le mode photo, on arrivera à faire des photos correctes dans à peu près toutes les situations, même quand les conditions d’éclairage sont délicates. Si le fonctionnement avait été rapide, on aurait pu donner un bon point pour la partie photo, qui se paie le luxe de n’être « qu’en » 3,2Mp, ce qui est amplement suffisant.
Test appareil photo Samsung Platine
J’ai par contre eu plusieurs fois un bug m’obligeant à redémarrer le téléphone alors que je passais du mode photo au mode galerie, et en scrollant un peu vite. Espérons que ce soit dû à un exemplaire de présérie, parce que ça ne fait pas sérieux.
Test Samsung Platine galerie photo

Internet & mails
Pas trop lent en navigation internet, ce petit Samsung déçoit un peu par rapport aux ténors du moment puisque le navigateur reste assez basique, et qu’en plus il n’est pas équipé du wifi.
Côté mails, je n’ai pas été séduit non plus : je n’ai pas réussi à le paramétrer comme je le voulais, en notifiant à gmail d’activer le pop avec ce téléphone uniquement sur les mails reçus à partir du premier jour du test (comme je le fais à chaque test), le téléphone persistait à me récupérer l’ensemble de ma boîte gmail jusqu’à me dire que la limite de réception des mails était atteinte.
Une machine correcte pour un usage « en dépannage » et en 3G du web, comme l’était le F480, mais pas une bête de net & mails. Si c’est ce que vous adorez, passez votre chemin!
Test Samsung platine applications

Conclusion
Ce nouveau téléphone Samsung est clairement typé musicphone, mais comme on l’a vu, son lecteur MP3 est un peu archaïque, à moins que vous ne craquiez sur la fonction DJ. Ça résume un peu le positionnement du téléphone : il est prévu pour un public très jeune. Alors vu sous cet angle, il est à peu près correct : ses performances moyennes en navigation internet seront pardonnées pour les petits forfaits data… Et vu que la jeunesse d’aujourd’hui est encore très accro aux SMS et n’a pas switché aux mails, les petits soucis que j’ai noté en mail seront pardonnés.
Alors voilà, ce petit Samsung est bon pour téléphoner et envoyer des SMS… C’est déjà pas mal, mais c’est peu aujourd’hui. Alors ajoutons que la qualité photo est plutôt correcte (mais l’appareil un peu trop lent tout de même), et que malgré une interface peu ergonomique, la lecture audio est de qualité.

+Finition
+Ecran AMOLED très lumineux (ça reste dur à lire en plein soleil tout de même, mais je chipote)
+Qualité des hauts parleurs intégrés (amplis B&O?)
+Fonctions musicales avancées comme la recherche de titre (façon Shazam sur iPhone) ou la complétion des tags
+Qualité photo (bravo Samsung, vous vous êtes limités à un 3,2Mp)
+Autonomie si comme moi vous vous servez peu ou pas de la 3G et du GPS
+Principales applications à la mode préinstallées : Facebook, Google Maps, Gmail, Shazam like, Picasa, Flickr, Myspace…

-OS propriétaire
-Appareil photo un peu lent
-Navigateur internet moyen
-Fonction mail dépassée
-Interface lente (c’est impardonnable, elle est plus lente que le précédant F480)
-Lecteur MP3 peu ergonomique
-Bugs (espérons que ce soit parce que mon exemplaire est très « jeune »…)

[adfever type= »product » value= »10391343″]