Sélectionner une page

Monjul restaurant Paris déconstruction légumes
Pour le plaisir des yeux, quelques photos d’un nouveau diner au Monjul, où j’étais cette fois-ci équipé d’un appareil photo correct, en espérant que ça vous mette l’eau à la bouche! (et non, je n’ai strictement aucun intéressement sur cette news, c’est juste que quand je trouve un bon plan, je préfère vous en faire profiter!)
La carte a légèrement évolué depuis mon dernier passage, preuve que la créativité du chef ne tarit pas.
Tout commence en haut de l’article avec une déconstruction de légumes…
On continue dans la suite de l’article…
Un autre hors d’oeuvre : Tartare de boeuf, canneloni, pomme grany :
Monjul restaurant Paris tartare boeuf canneloni grany

Le dernier hors d’oeuvre, et mon préféré parmi ceux présentés : un foie gras aux potirons plutôt efficace:
Monjul restaurant Paris foie gras potirons

On passe aux plats… Pour commencer des nems de lapins accompagnés de petites pâtes « de fruits » à la moutarde:
Monjul restaurant Paris nem lapin moutarde

Mais ma préférence va au saumon aux épices kebab, patate et oignon frit, oignons confits à la grenadine :
Monjul restaurant Paris saumon épices kebab

Les desserts sont au diapason, avec une étonnante guimauve de pomme de terre, mangue liquide et sorbet persil, l’accord des trois est intéressant, mais ce n’est pas le coup de foudre…
Monjul restaurant Paris guimauve pomme de terre

Une valeur sûre de l’endroit, qui m’a fait craquer ce soir-là, c’est le Crunch 27, un trio mousse de chocolat amer, glace au Get 27 et bâtonnet de chocolat croustillant. C’est plutôt classique quand même en terme d’accord de saveurs, mais ça marche toujours!
Monjul restaurant Paris crunch 27

En résumé, Monjul c’est toujours une très bonne expérience, créative dans les saveurs et les présentations, sans se ruiner (29€ la formule Entrée/plat/dessert, c’est abordable dans le Marais!!)