Sélectionner une page

Maurice Lacroix Mémoire 1 Mémoire1
Sur diisign on adore les belles montres, alors on en profite pour faire un petit point horlogerie… En fait on vous avait parlé il y a un moment de la Mémoire 1 de Maurice Lacroix, qui constitue une nouvelle étape dans l’horlogerie en intégrant ce que ses concepteurs ont appelé une mémoire mécanique. Il s’agit en fait d’une fonction qui permet à cette montre d’utiliser les mêmes éléments pour afficher l’heure et le chronographe : un disque pour les heures, et des aiguilles pour les minutes et les secondes.
On a vraiment hâte de découvrir ce bijou en vrai pour admirer le fonctionnement de ce calibre d’exception, doté d’une réserve de marche de 4 jours!
Par contre le boîtier de la Mémoire 1 semble carrément énorme, très épais, il n’est pas des plus élégants. Mais il faut bien cela pour abriter un mécanisme d’une telle complexité.
Maurice Lacroix Mémoire 1 Mémoire1

Autre objet associé à l’horlogerie qui se démarque radicalement de la production actuelle : la boîte rotative SwissKubik. Dès que j’ai vu ce petit cube doté d’un moteur ultra silencieux (en fait il ne fait tout simplement aucun bruit…), j’ai tout de suite pensé « enfin! », enfin une boîte rotative qui permet de conserver l’énergie de vos montres les plus précieuses avec un look contemporain, minimaliste, sobre, disponible en un panel de couleurs et de matières des plus simples aux plus bling-bling (existe en version pavée de diamants, pour toi, rappeur américain!), à l’opposé de la concurrence qui s’évertue encore à vendre des boîtes en acajou totalement kitchissimes! Le SwissKubik mesure 10 centimètres de côté et existe en versions singulier pour une montre ou pluriels pour 2, 4 voire 8 montres. Si mes souvenirs sont exacts, le modèle singulier valait environ 400€.
Bravo et merci SwissKubik. Un seul regret : ma collection de montres ne justifie pas l’usage d’un tel écrin…
SwisKubik
SwisKubik