Sélectionner une page

Hier j’ai encore craqué en passant devant la boutique de Pierre Hermé : ses patisseries sont extrêmement belles à regarder, mais en plus elles sont d’un goût incomparable.
Pierre Hermé est tout simplement un artiste, ses créations sont des aboutissements de recherches à la fois sur la forme que sur le goût, qui raviront à coup sûr les plus difficiles d’entre vous.
On peut dire que Pierre Hermé est cher, c’est vrai, mais en fait quand je compare le prix d’une création de PH à celui d’un cocktail de n’importe quel bar parisien, on arrive à des prix comparables, alors qu’un cocktail, c’est souvent la même recette, c’est finalement assez simple à faire (je parle de « n’importe quel bar parisien », pas des créateurs de cocktails comme le bar du Plaza Athénée, auxquels je dédierais peut-être une note un de ces jours), et au final ça n’a pas vraiment d’âme…
Cette fois-ci, on a craqué pour un Ispahan, dessert le plus connu de Pierre Hermé, composé d’un macaron à la rose, de crème à la rose, litchis et framboises fraîches, tous ces ingrédients d’une fraicheur et d’une saveur tout simplement exceptionnelle… Et on a aussi craqué pour un de ses « 2000 feuilles », qui, lorsque vous l’aurez goûté, ringardisera pour vos papilles tous les autres vulgaires mille feuilles… Vous êtes prévenus : si vous ne voulez pas comme moi vous ruiner à chaque fois que vous passerez devant l’une de ses boutiques, évitez de goûter une première fois, sinon, c’est l’addiction assurée!!!!
L’Ispahan de Pierre Hermé