Sélectionner une page


Je m’attendais à une déferlante d’objets connectés, j’essaie de tester ceux qui me paraissent les plus utiles (balance, lampes, station météo par exemple…) Mais ce n’était qu’un début, une époque où « connecté était un mot rare pour un objet. Maintenant il semblerait que nous allons tous être submergés par un flot d’objets connectés totalement incontrolables, et finalement, ces robots qui vont prendre le contrôle de l’humanité, ce seront peut-être tout simplement nos objets du quotidien… Ca fait froid dans le dos (surtout en cas de panne de mobile), mais il y a pire : des nouveautés étranges commencent à apparaître…


D’abord le ballon de basket connecté 94 Fifty, indispensable (ou pas) pour connaître toutes ses performances… Ca paraît assez indispensable, surtout du point de vue de l’industrie du sport : arriver à vendre 195$ un ballon de basket, ce n’est pas une chose facile (sur leur site, ils écrivent quand même « the ultimate holiday gift »)! Un jour, cumulé à des baskets connectées via Nike+ (ou autre), vous pourrez enfin vous faire siffler quand vous dépasserez les 3 pas ballon en main, sans payer un arbitre. Magique.
Si ça se vend, peut-être que les premières victimes des objets connectés seront les profs de sport!

Mais la palme de la semaine revient quand même au PowerUp 3.0, un petit système bluetooth associé à un moteur et une hélice, pour contrôler via un smartphone… Vos avions en papier! Totalement indispensable, non? Tellement indispensable que la somme nécessaire pour lancer le projet sur Kickstarter a été totalement pulvérisée : au lieu des 50000 dollars demandés, c’est plus de 440000 dollars qui ont été récoltés! Qu’il semble déjà loin le temps où les avions en papier n’étaient faits que de papier…