[test intensif] Evercut furtif : un léger problème de vieillissement? [màj: l'explication de TB]

[mise à jour] TB n’a pas tardé à réagir sur notre article… Et la réponse est peut-être toute simple : il s’agirait d’un problème connu sur la première série. Si comme moi vous avez un souci sur le revêtement, il suffit de demander un remplacement du couteau, gratuit. Du coup, il reste de l’espoir sur le noir… Voici leur réponse :

L’explication : nous ne voyons pas le numéro de série du couteau mais il est très probable qu’il soit issu de la toute première série que nous avons fabriquée. Nous avons par la suite identifié ce problème de revêtement par rapport à l’acier spécifique que nous utilisons pour ces lames : nous avons en conséquence modifié sa composition et son mode de production afin de pallier ce problème. Les couteaux de la seconde série — sur le point de sortir de notre usine — n’auront pas ce souci de fiabilité. Petite précision : nous avons cessé de commercialiser la première série dès que ce souci est remonté et remplaçons les produits des particuliers qui en font la demande.

Je suis toujours en plein test très, très longue durée des couteaux Evercut. En fait je n’utilise que ça. Alors que mon Evercut « original » devrait partir prochainement à l’usine pour une mise à neuf (je n’ai vraiment jamais pris le temps de l’envoyer, alors qu’il a subi les pires supplices), et est donc peu utilisé (après 3 ans d’usage intensif, il mérite sa remise à neuf), c’est sur la version « Furtif » que je m’acharne depuis à peu près un an. Pour ce qui est de la coupe, rien à signaler, on atteint les mêmes performances que la première version : il faut du temps, beaucoup de temps, pour perdre de la capacité de coupe. Par contre, il semblerait que le revêtement antiadhésif noir de la lame ne soit pas aussi solide que le reste du couteau :

en ne le lavant qu’à la main, et sans abrasif (le côté grattant de mes éponges est en plastique, pas en métal), le revêtement est en train de partir, là où j’appuie le plus fort avec mes petits doigts quand je frotte la lame. Les photos parlent d’elle même, et vu que les deux côtés sont touchés, le problème semble généralisé.

En résumé : la technologie Evercut tient ses promesses, mais l’aspect noir qui offrait au modèle furtif ma préférence jour contre lui, et le fait vieillir beaucoup plus vite que prévu. Un élément à prendre en compte dans votre choix, car comme on dit, noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir…

1 commentaire

  1. Sympa cette référence musicale pour terminer l’article! :-)

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>