Sélectionner une page


Souvenez-vous : on était en 2010, Tarreiras Bonjean (TB pour les intimes, coutellier à Thiers) sortait une révolution dans le milieu de la coutellerie, son couteau Evercut. Un objet que j’ai testé, et vraiment apprécié (les pros de l’affutage ne seront pas de mon avis, mais rares sont ceux qui maîtrisent réellement cet art). Je pense d’ailleurs vous proposer bientôt un test du service de remise à neuf histoire de poursuivre l’histoire… Mais c’est une autre histoire, car aujourd’hui, la nouveauté, c’est que TB a choisi de proposer la technologie Evercut dans une nouvelle ligne… Que vous connaissez peut-être déjà si vous suivez la marque!
En effet, la ligne Furtif, avec son manche noir mat (sauf la face supérieure, brillante) aux formes polygonales (rappelant le mythique F117, d’où le nom « furtif »), existait déjà chez TB, et c’est sûrement leur ligne la plus distinctive.


Mais Evercut Furtif, ce n’est pas qu’une lame révolutionnaire dans un nouveau manche, c’est aussi un nouveau traitement de la lame pour la rendre noire et ainsi rendre le couteau encore plus réussi. Au départ uniquement choisi pour des raisons stylistiques, ce revêtement antiadhérent pourra peut-être séduire les amoureux de la céramique qui apprécient le fait que les aliments ne s’oxydent pas au contact du métal (notons tout de même qu’il n’y a pas de miracle, le tranchant traité par fusion au laser Evercut est laissé brut).
Ne vous fiez pas au manque apparent de courbes de son manche, les angles enre les facettes sont faibles et les arêtes arrondies, et au final, il est très ergonomique.

Ce nouveau couteau est plus léger, plus moderne, mais surtout, il est beaucoup moins cher : le coutelier français a réussi, grâce à cette nouvelle conception plus simple (et à un packaging en carton au lieu de la boîte plastique), à franchir le seuil mythique des 100 Euros pour son couteau chef. Sachant qu’il dispose de la même garantie de remise à neuf gratuite à vie que son grand frère, on peut appeler ça une excellente affaire. La gamme sera disponible courant mars, à un prix d’entrée de 55€ pour le couteau d’office, jusqu’à 99€ pour le couteau chef ou le Santoku. Plus d’infos sur le site dédié.