[test] Aiper Seagull Pro : pour un ménage de piscine ultra complet

On avait déjà fait connaissance avec Aiper, la marque chinoise qui tente de révolutionner les robots de piscine, avec notre test de leur robot milieu de gamme, le Seagull Plus, dont le rapport performance/prix était imbattable. Puisqu’il fait encore un temps à ce baigner en ce mois de septembre, on continue à nettoyer la piscine, mais cette fois, on essaie le haut de gamme d’Aiper, le Seagull Pro. Alors, est-ce que ce modèle arrive à justifier son prix (actuellement en promotion à 750€, il doit passer à 900€) soit plus du double de son petit frère ?

Aiper Seagull Plus Seagull Pro comparison size taille comparaison

Design
On retrouve bien la patte Aiper sur le Seagull Pro : carrosserie gris foncé, logo cuivré et touches de bleu. Maintenant, des grosses rouges apparaissent aux quatre coins, alors qu’elles étaient masquées sur le modèle d’entrée de gamme. C’est normal puisque le Seagull Pro dispose de 4 roues motorisées lui permettant d’escalader les parois de votre piscine. Si le Pro est plus gros que le Plus, c’est sur la balance que se fait la plus grande différence : les 6,24kg du Plus lui permettaient d’être trimballé vite fait par les plus frêles membres de la famille pour un nettoyage rapide, alors que les 9,5 kg du Pro commenceront à limiter les ardeurs des femmes et enfants à le transporter jusqu’à la piscine, selon la distance à faire…
Au passage, le chargeur a aussi subi une cure de stéroïdes, puisque d’un petit chargeur compact sur le Plus on passe à un énorme chargeur façon chargeur de vélo sur le Pro, un embonpoint justifié par une charge rapide en seulement 1,5h.
Aiper Seagull Pro test review
Au niveau architecture, ce robot de piscine est assez classique : quatre roues motorisées pour se déplacer, une large bouche d’aspiration animée par deux pompes, et un gros rouleau à lames élastomère à l’avant, pour frotter la ligne d’eau. La grande force de la gamme Seagull c’est de fonctionner sur batterie : le robot n’a aucun fil à la patte.
Aiper Seagull Pro test review
Performance
Au démarrage, trois modes sont disponibles : un mode qui va nettoyer le fond de la piscine et passer aux parois et à la ligne d’eau une fois la batterie à moitié vide, un mode qui ne nettoie que le fond, et un mode qui ne nettoie que les parois. Ces trois modes sont accessibles via la grosse molette sur le dessus de l’engin. A quoi bon se limiter, sélectionnons le premier mode et puis hop, à l’eau!

Du côté de l’aspiration, les deux pompes de cet engin font des merveilles, rien ne reste, que ce soient les petits grains de sable ou les grandes feuilles mortes, tout est aspiré, pour un résultat parfait. Et côté navigation, le robot étant entièrement motorisé, il sait aller contre un mur, s’écarter un peu, tourner légèrement sur lui-même et repartir. Les parois rondes ou ovales ne le désorienteront pas et toute la piscine sera nettoyée. C’est pareil quand le robot commence à s’attaquer aux bords et à la ligne d’eau : il sait se désaxer très légèrement pour bien nettoyer toutes les parois. Et il n’est jamais tombé sur son dos quand il a attaqué la buse de sortie d’eau de ma piscine qui le projetais en arrière. Il a à chaque fois su se replacer et remonter, continuant son travail tout autour de la piscine. Une fois arrivé à la surface de l’eau, la ligne d’eau est frottée pendant une dizaine de secondes par le gros rouleau à l’avant du robot, et si ça n’enlèvera pas les tâches les plus tenaces (celles que vous avez aussi du mal à enlever à l’éponge), c’est très efficace. N’espérez pas de miracle, le Seagull Pro ne sait pas monter les marches d’un escalier, comme tous les robots nettoyeurs de piscine.

Une fois le nettoyage terminé, le robot s’arrête à proximité d’une paroi, et grâce à ses roues motorisé, il ne tombe pas au centre de ma piscine comme le Seagull Plus. Il suffit alors de le repêcher avec le crochet fourni, à adapter sur votre manche télescopique de piscine (fixation standard).
Aiper Seagull Pro test review
Les 180 minutes d’autonomie sont dépassées sur mon test, de quoi nettoyer d’énormes piscines. Et la recharge rapide fonctionne bien en une heure et demie, mais à part si vous aviez oublié de charger le robot et que vous avez une urgence de nettoyage, je ne suis pas sûr que ce soit indispensable.
Aiper Seagull Pro test review
Conclusion
Au final, le Seagull Pro est encore un produit extrêmement bien pensé. Si vous avez une piscine trop grande ou à la forme trop compliquée pour le simple (mais efficace) Seagull Plus, ou si le nettoyage des bords et de la ligne d’eau est un must have pour vous, le Seagull Pro s’impose et justifie son tarif par ses capacités supplémentaires. Hélas tout n’est pas parfait, puisque le Seagull Pro est plutôt lourd et son bac filtre plus ennuyant à nettoyer que la plaque toute plate du Seagull Plus. Encore une fois, Aiper propose un robot au dessus de la concurrence pour un prix raisonnable (surtout avec les promotions en cours, qui ont l’air de durer…)
Aiper Seagull Pro test review
Les + :
+ Très bonne aspiration
+ Navigation bien faite pour nettoyer partout
+ Racle bien la ligne d’eau
+ Aucun fil
+ Enorme autonomie, pour les gens avec des piscines énormes
+ Charge rapide (1,5h), si ça vous sert à quelque chose

Les – :
– Lourd
– Le bac de récupération aurait pu être plus facile à nettoyer avec un fond amovible
– Rien ne dit comment changer la batterie le jour où elle sera morte
Aiper Seagull Pro test review

1 commentaire

Ajouter les vôtres

Je suis très satisfait de ce robot.
Il est vraiment génial.
C’est le meilleur robot nettoyeur que je connaisse.

Laisser un commentaire