Sélectionner une page


En 2021, vendre un service ou un lieu c’est un peu daté. Il faut vendre une expérience. L’hôtel du Parc à Obernai (à une trentaine de minutes en voiture au Sud de Strasbourg) a bien compris cette tendance en ouvrant un nouveau spa de 2500m2. Un spa aux allures de spectaculaire labyrinthe aquatique.

L’hôtel du Parc d’Obernai était déjà une adresse connue pour ses colombages, sa table et son petit Asiane spa à l’ancienne… Mais depuis 2020, un espace tout neuf s’est ajouté à ce grand hôtel, le Yonaguni Spa. Yonaguni comme l’île japonaise au large de Taïwan, une inspiration japonaise qui sert de fil rouge aux très rares éléments de décoration. Car ici tout n’est que pierre et eau (ou plutôt dalles façon pierre), sous la forme d’un imposant labyrinthe où l’on entre par une cascade.
Avec ces imposants murs monolithiques façon pierre sombre et la hauteur sous plafond, difficile de ne pas voir dans la partie aquatique du spa Yonaguni une version revisitée et mise à jour des mythiques termes de Vals de Peter Zumthor. Plagiat ? Non, inspiration. Car si l’objectif de Zumthor à Vals était de mettre en valeur le paysage montagneux, ici l’expérience est intérieure, high tech, avec ce parcours sensoriel où des boutons immergés permettent de mettre en action différentes surprises aquatiques.
Un grand bassin offre tout de même une belle vue sur la terrasse dans la cour intérieure de l’hôtel, et un petit espace extérieur donne sur un espace zen avec un bassin naturel (pas prévu pour la baignade) où nagent quelques poissons.
Notons que les jets d’eau et d’air sont souvent assez silencieux par rapport à d’autres spa comparables.


L’intérêt de ce parcours en forme de labyrinthe n’est pas qu’esthétique : il permet de rentrer doucement dans l’expérience du spa en se coupant du reste du monde, au sens propre car ses multiples recoins permettent de ne jamais être confrontés à trop de monde.

Un restaurant et sa cuisine ouverte permet d’agrémenter votre journée spa avec des produits sains de qualité à volonté (lors de notre passage : filet de daurade grillé ou suprême de poulet local en plat du jour). Rien de fou mais un choix assez large en accord avec l’esprit spa.


A l’étage, le spa offre tous les compléments non-aquatiques à cette expérience : deux salles de repos, une grotte de sel où vous vous détendez sur des matelas à eau, un « stone spa » où les matelas sont faits de fines pierres, deux saunas aux dimensions XL (un troisième sauna se trouve à l’extérieur), deux hamams, et bien sûr les salles de soins. Des soins signés Gemmology, un choix en accord avec l’aspect minéral des lieux.

Au final, l’expérience est vraiment réussie, et le pari de mettre un bon coup de fouet dans la conception d’un spa d’hôtel alsacien haut de gamme (une discipline sacrément pratiquée puisque les ouvertures et rénovations se multiplient ces dernières années dans la région) est remporté haut la main.