Sélectionner une page

Samsung the Freestyle vidéoprojecteur portable
Depuis que les écrans plats de très grande dimension se vendent pour presque rien, les bon vieux vidéoprojecteurs à l’ancienne deviennent de plus en plus des appareils de niche, cantonnés principalement à des fans de cinéma qui les utilisent dans des pièces dédiées. Les projecteurs portables ne sont pas nouveaux non plus mais Samsung ajoute quelques petits plus qui rendent sa version un peu plus flexible et fun que ce que l’on trouve dans nos magasins.

Comme dit plus haut, des pico projecteurs, on en trouve partout sur internet. Mais en général ça ressemble à un projecteur classique en plus petit, et on se débrouille avec quelques bouquins ou d’autres supports improvisés pour projeter une image pas très qualitative un peu n’importe où.
Samsung a eu la bonne idée de repenser aux usages avant de concevoir son projecteur, qui n’a plus rien à voir avec ce qu’on connait. Avec son corps cylindrique posé sur un pied pivotant, ce projecteur ressemble à… Un projecteur! (je parle d’une lampe, un projecteur… Pas d’un vidéo-projecteur!)Il n’en fallait pas plus pour projeter une image en Full HD (définition encore rare dans la catégorie) au mur, au plafond… Ou encore au sol ou sur une table si on utilise l’astucieux adaptateur pour culot à vis d’ampoules fourni avec (il faudra simplement vérifier que votre belle suspension tient le choc parce que ce projecteur ne semble pas aussi léger qu’une simple ampoule!). En bon projecteur de 2022, il n’a pas besoin d’être branché à quoi que ce soit d’autre qu’une prise de courant (ou une douille, mais pas de batterie intégrée) étant donné qu’il abrite le même système d’exploitation que les Smart TV de Samsung, donc vous trouverez les indispensables Netflix, Prime Video et autres Disney + pour le contenu.
Samsung the Freestyle vidéoprojecteur portable
Les caractéristiques techniques de l’engin sont vagues, puisque Samsung ne donne aucun chiffre de luminosité en citant seulement une image de 30 à 100 pouces, avec auto focus et auto correction de l’image pour qu’elle soit toujours d’équerre. Pareil pour le son avec la simple mention d’un son « puissant » à 360 degrés. Comprendre que ça ne vaudra pas la plus basique des barres de son Samsung. Le vrai problème de ce Freestyle projector, même s’il affiche pas mal de bonnes idées : son positionnement prix, à 899$ : beaucoup trop élevé pour un petit écran d’appoint… Si ce prix se maintient, on ne peut qu’imaginer une diffusion aussi confidentielle que le LG HU80ks, ce vidéoprojecteur « transportable » 4K dont le design vertical avait fait beaucoup parler à sa sortie, mais qui se vend au prix d’un bon vidéoprojecteur de salon…
Samsung the Freestyle vidéoprojecteur portable