Sélectionner une page

the richard rogers drawing gallery over french hillside final work
Richard Rogers est l’un des architectes les plus renommés. Prix Pritzker, fondateur du studio Rogers Stirk Harbour + Partners en 1977, il vient de prendre sa retraite. Voici sa dernière œuvre, littéralement posée sur une colline provençale pour le Château La Coste. Une sorte de condensé ultime de son travail dans une forme minimaliste.



La galerie Richard Rogers est un simple parallélépipède de 120m2 de surface en suspension complète dans le vide, puisque c’est quasiment son intégralité qui est en porte à faux, avec une empreinte au sol réduite à quatre points : deux pivots en bordure de colline et deux points d’amarrage permettent à des câbles de tension de retenir le bâtiment au bord du vide.
Richard Rogers a utilisé une structure tubulaire orange vif qui rappelle les projets majeurs de Rodgers, comme le centre Pompidou ou la banque Lloyds. Cette structure apporte la visibilité complète de la façon dont l’architecture du bâtiment fonctionne, tout est apparent, rien n’est caché, chaque boulon est apparent et accessible, comme un Meccano géant.

A l’intérieur, les parois sont complètement blanches, et une baie vitrée intégrale ouvre l’extrémité de la galerie, qui sert de cadre à la nature environnantes et aux vignes du Château La Coste.