Sélectionner une page


Alors qu’une DB5 ou une Bugatti Type 35 sont devenues des voitures inabordables pour le commun des mortels, il reste possible d’en acheter… Des neuves… Chez les constructeurs historiques de ces bolides… Mais en taille réduite! Bientôt Noël, pensez à vos enfants, surtout si vous êtes millionaires! Parce que même si ces voitures ont des tarifs plus abordables, elles restent loin de portée pour la plupart des parents.


Chez Aston Martin, il n’y en avait qu’une à faire revivre : la DB5 de James Bond! Les agents secrets en herbe pourront donc profiter d’une DB5 électrique réduite à 2/3 de sa taille normale, avec tous les détails qui vont bien : sièges en cuir, volant en aluminium et acajou, et autres instruments de bord reproduits à la perfection. Mais ce n’est pas tour puisque sous sa sublime robe, cette DB5 « Kid » (à ne pas confondre avec la Peugeot 106 Kid, rien à voir) est aussi conforme à l’originale : moteur permettant de monter à 48km/h (30mph) sur 32km (20 miles), suspensions à double triangle sur les deux essieux, freins à disques et freins à main hydraulique. Ne manquent que les gadgets de Q! 1059 DB5 Junior (c’est son nom, à ne pas confondre avec la Peugeot 205 Junior) seront produites. Les prix vont de 35.000 livres (environ 39.000€ au cours du jour) pour une DB5 à 40.000 livres pour une DB5 Vantage un peu plus puissante (44.000€) et comble du luxe, si vous possédez déjà une grande DB5, vous pouvez commander une junior avec le même numéro de chassis, et vous serez prioritaire sur la liste d’attente…


Côté Bugatti, le modèle est historique : imaginé en 1926 par le maître Ettore Bugatti pour son fils Roland, la Bugatti Baby ou Type 52 est une Type 35 à l’échelle 1/2. Les clients de l’époque n’ont pas manqué et Bugatti en construisit finalement 500 exemplaires jusqu’en 1936. La Baby II qui est entrée en production cette année est un peu plus grande puisqu’elle est à l’échelle 3/4, histoire d’accueillir des ados… Voire des adultes pas trop grands! Elle aussi sera produite à 500 exemplaires, et rien ne manque :
Le modèle de base a une carrosserie en composite et une batterie de 1,4kWh pour 4kW de puissance, la « Vitesse » opte pour la fibre de carbone et une batterie de 2,8kWh et un moteur de 10kW, alors que la « Pur Sang » propose la même batterie et le même moteur, mais se dote de la carrosserie historique en aluminium. De quoi atteindre 45km/h en entrée de gamme et… 70km/h pour les versions mieux dotées, ce qui avouons-le n’a strictement aucun intérêt puisque ces voitures ne peuvent pas rouler sur route et qu’une voiture sans permis ne doit pas dépasser les 45km/h… Mais gageons que les clients auront des circuits privés sur lesquels faire évoluer leur progéniture! Avec ces batteries par contre l’autonomie va déplaire aux amateurs d’endurance puisque ce n’est que 25km et 50km qui sont permis.
Au niveau prix, on commence à 30.000€ mais on monte vite avec la Vitesse à 43.500€ et la Pur Sang à 58500€, soit le prix d’une Tesla Model 3… Mais à ce prix vous avez le « vrai » logo Bugatti en argent… Lui aussi réduit aux 3/4.