Sélectionner une page


Matthieu vient de finaliser un projet de redécoration complète (on pourrait parler de reconstruction vu l’importance des travaux) d’une petite surface parisienne. Il en profite pour vous livrer ses astuces dans une mini-série d’articles.


Années après années, les grandes villes européennes voient les prix du mètre carrés s’envoler, faisant la part belle aux petites surfaces. Autrefois prisées des étudiants, les couples désireux de devenir propriétaires se disputent désormais ces biens. Alors comment faire pour les aménager avec tout le confort et le style d’un grand ?

C’est ce que nous allons vous proposer dans un série d’articles consacrés à l’aménagement d’un projet de moins de 30 mètres carrés. Chaque fois, nous passerons en revue une pièce et son élément ou accessoire indispensable.
Nous commençons aujourd’hui cette série d’articles par l’architecture générale de l’appartement et son aménagement.

Disons le d’emblée, les bonnes idées sont nombreuses mais s’appliquent rarement complètement à la singularité de votre appartement. Nous espérons seulement que notre exemple d’aménagement vous guidera et vous donnera des idées pour VOTRE projet.

La règle d’or : Décloisonner
Lorsque l’on a une petite surface, la distribution et l’agencement intérieur sont prioritaires.
Comment rendre ce petit espace visuellement plus grand et agréable à vivre ? Le décloisonnement reste la solution incontournable malgré ses contraintes. Quels murs abattre ? Coûts des travaux ? Jusqu’où aller ?
La question s’est donc posée pour notre projet. Ce petit F2 de 28 m2 comportait une entrée, un séjour, une chambre, une cuisine et une salle de douche avec WC, le tout avec 6 portes (porte d’entrée incluse) !

Pour décloisonner, il a fallu supprimer quelques portes pour mieux circuler, ouvrir la cuisine sur le séjour mais fallait il supprimer le mur entre séjour et chambre pour transformer ce petit F2 en Studio ? Nous avons constaté que la valeur d’un F2 reste plus élevée sur le marché de l’immobilier et qu’une chambre isolée permet de conserver une intimité appréciable. Ensuite l’excellente distribution initiale de l’appartement ne militait pas en faveur de cette solution. Du coup nous avons décidé de conserver la structure F2… Mais de l’aérer par l’adjonction d’une verrière d’atelier ! Classiquement située entre la cuisine et le séjour, nous avons choisi cette structure pour séparer la chambre du séjour. Cette installation permet de profiter de la clarté des fenêtres de chaque pièce et apporte une réelle profondeur à l’ensemble. Des stores lamellés verticaux ou un rideau peuvent être facilement installés sur la verrière si le besoin d’intimité se faisait ressentir. Donc banco !

Pour la cuisine un passe plat existait et agrandir l’ouverture ne faisait pas sens dû à l’encombrement de la chaudière. Par contre l’ajout d’un bar s’est révélé obligatoire car il devient le seul endroit où manger confortablement, le petit salon ne permettant pas d’installer une table et des chaises.
Évidemment les considérations financières interviennent dans tous ces choix, et peuvent carrément faciliter ou… limiter vos envies.
L’étape architecturale finalisée vous pourrez vous consacrer aux joies de la décoration et prioritairement au choix des couleurs de vos murs. La question ne se pose presque pas (sauf si vous investissez dans un trompe l’œil) car seul le blanc sera votre allié et accentuera l’impression d’espace et de clarté que vous recherchez. L’implantation de miroirs finira d’accentuer astucieusement l’impression d’espace attendu.

Voilà pour cette première partie ! Bonne réflexion et bons travaux et rendez vous dans un prochain article pour un décorticage malin des petits espaces.