Sélectionner une page

IKEA Symfonisk enceintes connectées Airplay 2 Sonos
Il y avait foule via Novi, on devait jouer des coudes pour entrer dans le lieu où IKEA présentait ses deux premières enceintes Symfonisk. Et il y avait de quoi : en profitant de la puissance de la marque suédoise, cette gamme d’enceintes, et plus globalement le système Sonos, risquent de devenir le leader du multiroom.


IKEA Symfonisk enceintes connectées Airplay 2 Sonos
Ikea avait présenté un premier prototype de son enceinte Symfonisk il y a quelques mois. Un parallélépipède rectangle avec quelques contrôles dans un coin, pas de quoi déplacer les foules mais une forme pratique pour glisser des enceintes de façon invisible sur une étagère Billy ou une cuisine Metod. Disponible en blanc ou en noir, cette enceinte risque de faire un carton : pour 99€, elle vous offre un son plutôt correct (rapidement écouté sur place dans des « boîtes » où le public était limité, ce n’est pas de la hifi mais le son est équilibré et il y a du coffre…) mais surtout c’est une enceinte Sonos complète : achetez-en deux pour faire une paire stéréo, ou les utiliser en enceintes arrières dans votre système cinéma Sonos (avec une Sonos Beam sous la TV par exemple), vous pouvez aussi les utiliser avec AirPlay 2 ou Alexa (pas de micro intègre mais une compatibilité avec ces protocoles). Essayez de trouver mieux à ce prix! Dans le meilleur des cas, vous trouverez une enceinte bluetooth, pas une enceinte connectée.
IKEA Symfonisk enceintes connectées Airplay 2 Sonos
Pour Sonos, ça sent la collaboration gagnante : alors qu’Airplay 2, Chromecast et autres mettaient à mal le concept de multiroom de la marque, la venue d’IKEA donne un souffle d’air et une énorme visibilité à ce système. On sentait Sonos moribond, maintenant la marque se place (et sûrement pour longtemps) sur le devant de la scène.
IKEA Symfonisk enceintes connectées Airplay 2 Sonos
La surprise de Milan, c’était la lampe de table Symfonisk : là encore, une enceinte facile à dissimuler puisqu’elle prend la forme d’une lampe de table. Le pied habillé de tissu rappelle un peu un HomePod doté d’une molette (un peu cheap) pour régler la lumière au sommet. Trois boutons sur la base permettent de contrôler la lecture/pause et le volume. Là encore, aucune concurrence crédible à 179€, car on ne parle pas d’une enceinte Bluetooth mais d’une enceinte multiroom compatible avec toutes les subtilités de la plateforme Sonos.
La gamme Symfonisk sera disponible en août.
IKEA Symfonisk enceintes connectées Airplay 2 Sonos
NB: diisign.com a été invité à Milan pour la design week avec la complicité de Lexus, cet article fait partie d’une série librement choisie et rédigée sans aucune influence de la marque.