Sélectionner une page

Bang olufsen B&O Beovision Harmony Milan Milano
Bang & Olufsen est LA marque audiovisuelle habituée au Salone del Mobile. L’occasion de garder sa place de leader sur la niche du son et de l’image dans des objets tenant plus de l’oeuvre d’art que du matériel audiovisuel. Cette année, la nouveauté, outre la collection Bronze de toute beauté, c’était une énorme télévision de 77 pouces dont l’enceinte se déploie de façon magique… Histoire de masquer la dalle quand elle est éteinte.



Depuis que les écrans atteignent des dimensions conséquentes, le besoin de les dissimuler quand ils sont éteints devient de plus en plus fort. LG a une solution technologique avec son téléviseur OLED enroulable qui ne devrait plus tarder à débarquer en magasins. La solution de B&O se base sur une dalle OLED rigide (évidemment en provenance de chez LG), mais qui une fois éteinte se cache derrière une imposante paroi acoustique (dont je n’ai malheureusement pas pu tester la musicalité, mais on ne devrait pas être déçu sur ce point par B&O). Il ne reste alors qu’un contour de dalle apparent, et la TV peut être utilisée en enceinte dans ce format (on aurait aimé que la partie supérieure de la dalle soit activée pour afficher le morceau ou la radio en cours, mais ce n’est pas la solution retenue).
Bang olufsen B&O Beovision Harmony Milan Milano
A y regarder de plus près, la cinématique de déploiement de l’écran est très simple (l’écran monte ou descend, entraînant avec lui un coin de chaque haut parleur montés sur pivot), mais la magie opère, et en silence.
Un écran de 77 pouces n’est pas à la portée de tous les intérieurs (ça reste imposant), il n’est pas non plus à la portée de toutes les bourses, mais on est habitués venant de B&O : 18500€, disponible cet automne.

NB: diisign.com a été invité à Milan pour la design week avec la complicité de Lexus, cet article fait partie d’une série librement choisie et rédigée sans aucune influence de la marque.

Une partie de la collection Bronze en bonus.