Sélectionner une page

Withings body cardio test avis balance connectée
On avait testé la balance Withings en 2010, et c’était une vraie réussite. On ne s’attendait pas à ce que Withings propose autant de nouveautés en 2013 dans son Body Analyser (thermomètre, capteur de CO2, affichage de la météo du jour, et bien sûr capteur de fréquence cardiaque) et on avait apprécié les changements. L’heure est venue de tester la nouvelle version de la balance Withings, le Body Cardio, qui pour la première fois repense le design et ajoute une petite fonction sans concurrence : la vitesse d’onde de pouls.

Withings body cardio test avis balance connectée
Design
Je l’annoncais en ouverture, le design de cette balance a changé. Vous n’avez rien remarqué ? C’est normal, ce sont des détails qui changent, mais ces changements sont plus qu’anodins.
On commence par l’enveloppe générale, qui s’affine, et surtout la perte des quatre pieds, remplacés par de simples patins antidérapants. Car contrairement aux balances Withings précédentes, et à la quasi-totalité des balances du marché, ce ne sont pas les pieds qui s’enfoncent dans le corps de la balance pour mesurer votre poids, mais bien toute la partie supérieure du Body Cardio qui « coulisse » dans le socle (c’est imperceptible, à peu près comme le déplacement des pieds de toute balance). Et du coup, plus la peine de faire attention à l’endroit où vous posez votre balance : moquette ou sol dur, tout lui conviendra. Un changement vraiment appréciable.
Withings body cardio test avis balance connectée
Outre le nouveau dessin des électrodes sur la plaque de verre (sûrement pour pouvoir réaliser la nouvelle fonction de mesure d’onde de pouls) qui relève du détail au quotidien, un autre changement invisible mais conséquent prend place sous l’appareil : finies les piles, et bonjour la batterie (qui ne semble pas être remplaçable sans bricoler). Les données constructeur affichent une autonomie d’un an, chose qui semble réalisable puisque mon test de 4 mois est parvenu à fatiguer la batterie jusqu’à atteindre 51% en quatre mois au rythme moyen de presque deux pesées par semaine.
La recharge se fera donc via un câble micro USB, comme pour votre téléphone ou beaucoup d’objets connectés. J’aurai préféré un câble USB type C pour être compatible avec votre prochain téléphone (vous conserverez sûrement votre balance plus longtemps que vos téléphones), mais le déploiement de ce connecteur est plutôt lent.
Sinon, tous les basiques d’une balance Withings sont là : deux couleurs (noir ou blanc), un large écran, l’application « Compagnon santé »… Vous êtes en territoire connu, mais avec un objet qui d’apparence fait plus qualitatif (cette version est plus lourde que la précédente, ça doit compter dans la perception de qualité). La plupart des photos qui illustrent cet article comparent les deux générations de balance, histoire de mieux mettre en avant le travail réalisé par Withings.
Withings body cardio test avis balance connectée

Performances
Commençons par ce qu’on connait : connexion au réseau wifi, mesure du poids, de la masse grasse, du pouls, affichage de la météo… On pourrait presque croire que rien n’a changé tant tout est simple et rapide au quotidien, comme avant (pas la peine d’attendre la tare de la balance sur une Withings par exemple, un point positif que j’oublie de préciser tant je m’y suis habitué).
Du côté des nouveautés, notons d’abord que les données corporelles sont désormais plus nombreuses : la Body Cardio vous donne le pourcentage d’eau dans votre corps, votre masse osseuse et votre masse musculaire, des mesures que l’on pouvait trouver ailleurs mais pas chez Withings. Les plus sportifs seront ravis de retrouver ces mesures.
Withings body cardio test avis balance connectée
Mais la grande nouveauté, c’est la mesure d’onde de pouls, une chose complètement nouvelle psychologiquement. Contrairement à toutes les autres mesures, celle-là ne se voit pas à l’extérieur (ou alors vous avez des artères en bien sale état), et c’est bien là que le paradigme change : la Body Cardio vous donne une mesure qui jusqu’à présent n’était disponible que dans des hôpitaux. Le plus bluffant, c’est que cette mesure est omplètement transparente : la mesure cardiaque n’est pas plus longue qu’avant, vous finissez toujours par afficher votre pouls sur la balance, et c’est dans l’application Withings que vous trouverez cette mesure. La bonne stabilité des mesures d’une pesée sur l’autre prouve un peu que cette mesure serait fiable, mais j’avoue ne pas avoir eu l’occasion de tester ma vitesse d’onde de pouls en milieu hospitalier pour comparer… Pour plus d’explications sur la vitesse d’onde de pouls, lisez mon premier billet sur le Body Cardio.
La balance se concentre sur le suivi corporel (une seule entorse à ce positionnement : l’affichage (optionnel) de la météo du jour une fois la pesée terminée), et délaisse la mesure de qualité de l’air qui était disponible sur la WS-50. A mes yeux, c’est dommage, étant donné que ma balance est dans ma chambre, c’était une mesure intéressante pour vérifier l’aération de la pièce et voir son influence sur le sommeil.
Withings body cardio test avis balance connectée

Conclusion
Withings continue d’étonner avec des fonctions en plus dans une balance de plus en plus réussie esthétiquement. Certains (dont moi) regretterons la disparition de la mesure de qualité de l’air, mais tous ceux qui ne mettent pas la balance dans leur chambre à coucher n’y verront pas d’inconvénient. L’arrivée des mesures de masse musculaire et osseuse combleront certaines personnes, et la mesure de vitesse d’onde de pouls est bluffante. Est-ce que tout ça est indispensable ? Non, vraiment pas. Mais dans un monde où on veut suivre l’évolution de son corps avec des capteurs, la Body Cardio est l’un des produits les plus avancés, et préfigure peut-être de ce que sera le diagnostic santé du futur : simple comme monter sur une balance !

Les + :
+ Mesure du poids, de la masse grasse, osseuse et musculaire, du taux d’eau dans le corps, du pouls, de la vitesse d’onde de pouls… Impossible de trouver plus complet !
+ Design ultra sobre et très qualitatif
+ Batterie longue durée

Les – :
– Plus de mesure de qualité de l’air
– L’application Withings évolue peu, elle est un peu austère, mais reste efficace
– Charge par micro-USB, pourquoi pas USB type C ?
– Withings racheté par Nokia : les serveurs hébergeant vos données de santé quittent la France…

Withings body cardio test avis balance connectée