Nokia joue à l’idiot en supprimant la fonction phare de sa balance connectée

header-bodycardio nokia supprime fonction balance connectée
Imaginez qu’Apple supprime la 4G de sa dernière Apple Watch cellulaire via une mise à jour obligatoire impossible à contourner. Une fonction pour laquelle vous avez acheté la Watch la plus chère. C’est exactement ce qu’est en train de faire Nokia avec une mise à jour qui désactivera la fonction phare de sa dernière balance connectée le 24 janvier. Le pire, c’est que Nokia aurait sûrement pu faire autrement.

Nokia Body Cardio
Le 24 janvier, les balances Body Cardio de Nokia recevront une mise à jour désactivant la seule fonction qui vous avait fait dépenser 50€ de plus que la version Body+, plus simple (150€ contre seulement 100€ pour la Body+). A l’époque de notre test, on saluait la fonction de calcul de vitesse d’onde de pouls, qui offrait une évaluation semblant assez pertinente de la santé de vos artères avec un paramètre qui ne se trouve qu’en hôpital après une longue mesure. Parmi toutes les balances connectées, c’était LA grande différence de la Body Cardio. Que propose Nokia en dédommagement? Simplement un bon d’achat de 30€! Un peu léger non?
body-cardio-KV-2FR
Aujourd’hui, il semble que ce soit sous la contrainte de la FDA, qui s’occupe de valider les dispositifs médicaux aux Etats Unis, que Nokia choisit de supprimer la fonction qui a fait vendre sa balance. Décision qui semble idiote car déjà, les utilisateurs européens ne sont pas soumis à la FDA mais au marquage CE. Idem pour les utilisateurs asiatiques. Nokia préfère décevoir le monde entier plutôt qu’une zone géographique. Ensuite, cette fonction a été développée avec une équipe de cardiologues spécialisés, selon les normes des tests médicaux, mais n’a jamais prétendu faire du diagnostic professionnel. Nokia aurait pu tenter une démarche administrative pour sortir du terrain médical, mais c’est beaucoup de paperasse alors pourquoi ne pas désactiver vite fait la fonction ?
Withings body cardio test avis balance connectée
Nokia montre aujourd’hui la pire face des objets connectés : des objets qui peuvent certes gagner des fonctions après l’achat et s’améliorer, mais qui peuvent aussi purement et simplement perdre leur intérêt par simple mise à jour forcée poussée par le fabricant. La décision de Nokia est proprement honteuse et jette le doute sur tout un marché.
body-cardio withings

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *