Sélectionner une page

Koubachi Plant Sensor 2 test
On avait testé le Flower Power de Parrot, et son principal défaut est d’être uniquement bluetooth, ce qui veut dire que vous devrez le synchroniser avec votre smartphone pour obtenir des informations de vos plantes. Koubachi propose un capteur concurrent, qui lui fonctionne en wifi. Toujours connecté à votre réseau domestique, il pourra vous alerter de la santé de vos plantes sans que vous n’ayez à y penser. Revue en détail de ce capteur.

Koubachi Plant Sensor 2 test
Design
Le Flower Power savait vraiment se faire discret, surtout si comme moi vous l’utilisez dans sa livrée vert « feuille ». Du côté du Koubachi, il vous faudra une grosse plante pour pouvoir oublier ce capteur qui prend les allures d’un club de Golf…
Et ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les gens qui sont venus chez moi : alors que personne n’a jamais remarqué que j’avais un Flower Power, tout le monde m’a demandé ce qu’était ce gadget étrange dans mon pot de fleur…
Sinon, pas grand chose à dire : le capteur est constitué d’un oeuf à la couleur blanc/gris un peu triste, avec un point noir à son extrémité (le capteur de luminosité), et une longue et solide tige métallique à planter dans la terre. A l’intérieur de l’oeuf se trouvent 3 piles au format AAA (contre une seule chez Parrot : l’avantage du Bluetooth sur le wifi est la frugalité énergétique, on ne vous l’apprend pas), assez facilement accessibles en déverrouillant la trappe. Mais avec son bouton de déverrouillage placé sur la face inférieure, on est obligé de sortir le capteur de terre pour changer les piles. Pas malin, contrairement au Flower Power… Un bon design, ça ne s’improvise pas!
Koubachi Plant Sensor 2 test
Gros défaut à mes yeux dans la conception même du Koubachi : il n’est pas universel. Par conséquent, il fut choisir à la commande si vous voulez un modèle pour l’extérieur ou l’intérieur. 99€ pour l’intérieur, 129€ pour l’extérieur. En ne faisant qu’un seul modèle, on aurait pu imaginer un prix unique proche des 99€, mais bon… A noter : il existe aussi un Plant Sensor 2 Pro… A 199€! Mais il est réservé aux vrais afficionados du jardinage, en offrant la possibilité de modifier les intervalles de mesure ou encore de suivre précisément les plantes avec des courbes détaillées… Pas vraiment pour moi qui oublie toujours d’arroser…
Koubachi Plant Sensor 2 test
Performances
Premier gros souci avec le Koubachi : l’installation. J’ai installé des dizaines d’objets connectés, et je n’ai jamais eu autant de mal que pour le Koubachi. Au point de contacter le service client, pas très efficace pour trouver mon problème.
J’ai trouvé la solution chez Play with Free (grâce à Aurélien du service de presse Koubachi, un grand merci!!), le problème venant de l’incompatibilité du capteur avec le paramétrage wifi par défaut des Freebox Révolution : il faut passer au WPA 2 (au lieu du WPA). Vous êtes bons pour reparamétrer tous vos gadgets une fois le Koubachi connecté (chez moi on parle de la balance Withings, de la station météo Netatmo, d’un PC et d’une Squeezebox Touch… Les Mac, iPad et iPhone ont vécu le changement sans broncher). Mais au moins vous aurez amélioré la sécurité de votre réseau!
Koubachi Plant Sensor 2 test
Second souci : une application mal conçue.
A défaut d’application, j’ai l’impression que les Suisses de Koubachi manquent d’un vrai développeur iOS, par conséquent, l’application semble être basée sur une interface web plus que du code 100% natif (ça permet d’obtenir un système fonctionnel quel que soit l’OS avec des adaptations minimes mais c’est vraiment peu optimisé). Je ne vous parle pas de l’interface façon années 90 et de la lenteur abominable que peuvent prendre certains chargements…
On note la présence d’une sorte de guide de définition de votre plante basé sur un rapide questionnaire. En vous posant quelques questions comme la présence de fleurs, la forme générale de la plante et des fleurs, le guide vous propose un choix restreint de plantes correspondantes. Hélas impossible de tomber sur mon Aloé Vera (qui est dans la base, contrairement à Parrot qui propose tous les Aloé sauf celui-ci) via ce guide. Bien tenté, mais peut mieux faire. Vous aurez plus vite fait de choisir votre plante dans l’énorme base de données, si vous savez comment elle s’appelle!
Ce qui est bien avec le Koubachi, c’est que le fait qu’il fonctionne en Wifi permet d’oublier l’application : vous pouvez vivre sans jamais utiliser l’app, avec simplement les notifications sur votre téléphone. C’est ce qui manque vraiment chez Parrot. Koubachi pousse même le bouchon jusqu’à envoyer des mails. Pas forcément utile, mais au moins vous avez le choix.
Test capteur plante Koubachi sensor 2
Conclusion
Le Parrot Flower Power n’était pas parfait, le Koubachi non plus. Et ce qui est vraiment intéressant dans l’histoire, c’est que les deux appareils ont des points fort et faibles complètement opposés : on avait un appareil Bluetooth avec un design léché et une application très bien faite sur le Parrot, on a un appareil Wifi avec un design assez quelconque et une application qu’il faut complètement revoir sur le Koubachi.
Après mon test de quelques semaines, je dois avouer que les notifications « automatiques » du Koubachi sont un vrai plus pour un étourdi comme moi qui oublie fréquemment que les plantes sont vivantes et qu’il faut s’en occuper. Je dirai donc que même si je suis déçu par le look du Koubachi et son application, il est plus efficace au quotidien pour moi. De là à justifier son tarif onéreux? Pas totalement sûr. Espérons que l’application s’améliore vite. Pour le design, on attendra le Plant Sensor 3!

Les + :
+ Capteur Wifi : pas la peine d’interroger le capteur pour avoir des nouvelles de ses plantes
+ Tous les paramètres possibles sont pris en compte : luminosité, température, humidité de la terre et dose d’engrais.
+ Notifications sur téléphone ou par mail (ou les 2) quand la plante a besoin de quelque chose

Les – :
– Design quelconque et peu discret dans un petit pot de fleur
– Positionnement prix élevé par rapport à Parrot
– Mise en service laborieuse
– Questionnaire pour choisir la plante inefficace
Koubachi Plant Sensor 2 test