Sélectionner une page

hue-tap-test-3
Des ampoules, des spots, des lampes, des rubans de LEDs… Il ne manquait rien dans la gamme Hue. Rien? Pas tout à fait : devoir sortir son smartphone ou sa tablette pour piloter ses lampes, c’est lourd. Mais le manque ne fut pas long, Hue vient de sortir le Tap, un interrupteur. Mais pas un bête interrupteur, puisqu’il est sans fil et sans piles. Et totalement paramétrable. Revue du petit prodige.

Design
Un interrupteur rond, c’est tendance. Alors le Hue Tap est rond (75mm de diamètre). Il a plutôt un look très sympa : un grand bouton qui englobe 3 petits boutons, le tout cerclé par un anneau façon aluminium brossé. Mais ne vous y trompez pas : pas de trace d’aluminium, seulement du plastique sur toutes les parties apparentes. C’est bien dommage car le Tap n’est pas du genre donné (60€).
La base blanche à l’arrière est détachable en la déverrouillant d’un quart de tour, ce qui vous permettra d’installer le Tap en position fixe, vissé au mur (ou ailleurs), mais sa grande légèreté devrait permettre de n’utiliser que le très puissant adhésif collé sur la base. A vous de choisir. Toutes les excentricités sont permises, comme fixer l’interrupteur à une paroi vitrée.
Philips pourrait désormais offrir une gamme d’interrupteurs sur la base du Tap : par exemple en offrant une gamme de façades colorées et/ou texturées, comme des interrupteurs classiques, mais aussi en offrant différents modèles de Tap, avec plus ou moins de boutons, si vous voulez piloter plusse scènes avec un seul Tap. On peut bien sûr multiplier les Tap, mais c’est peu élégant comme solution. Qui sait, peut-être que des Tap plus fournis en boutons apparaîtront au catalogue Hue à l’avenir? Mais qui dit plus de boutons dit plus de complexité, alors quatre, c’est finalement un excellent compromis, pour par exemple programmer un mode très lumineux, un mode tamisé, un mode coloré et une fonction « tout éteindre ». C’est avec une programmation de ce genre que j’étais le plus satisfait de mon Tap d’essai!

hue-tap-test-1
Performance
L’installation se passe en un éclair : il suffit d’ajouter le Tap au pont Hue (un appui long sur le gros bouton du Tap suffit), puis d’affecter l’une de vos scènes existantes à chacun des boutons, et le tour est joué.
Ce qui est plus surprenant, c’est l’utilisation : déjà, le gros bouton nécessite une certaine force pour l’enclencher, et une grande course (à peu près 5mm de débattement) : on appuie, ça résiste, jusqu’à ce qu’on sente et entende un très net « clic » (un peu trop audible d’ailleurs). La signature d’un système piezoélectrique, l’un des rares moyens pour créer de l’énergie avec un bouton. La sensation de ce Hue Tap est au final assez proche de celle d’un bon vieil allume-gaz! Ce n’est pas très qualitatif comme ressenti, c’est bien dommage, mais c’est le prix à payer pour se passer de piles.
Mais le plus étonnant est à venir : si vous appuyez sur l’un des petits boutons (on va les qualifier de boutons « scènes » versus le gros bouton « off »), vous allez atteindre une résistance au bout de quelques millimètres de course, mais rien ne va se passer. Bug? Non, en fait il faut continuer à appuyer jusqu’à ce que l’ensemble du gros bouton s’enfonce pour activer la scène sélectionnée. On comprend mieux le fonctionnement : le générateur d’énergie est dans la « base » du gros bouton, et les autres boutons ne sont que des petits contacteurs qui permettent à l’interrupteur de savoir quelle est la fonction choisie.
C’est troublant au début, mais on s’habitue vite. Par contre, si vous utilisez un Tap dans une chambre d’amis, il faudra peut-être leur expliquer d’abord!
La relative force nécessaire à l’activation de Hue peut être limitante pour des personnes (vraiment) très faibles comme des personnes âgées. Ou alors ça peut être vu comme une protection pour les enfants très jeunes.
hue-tap-test-4
Notez que si vous voulez utiliser le Tap comme un interrupteur standard qui après avoir éteint les lampes pourrait les rallumer dans leur dernière position, c’est impossible, comme tout système Hue : il n’y a pas de mémoire dans les ampoules, il faudrait donc pouvoir stocker l’état de chaque ampoule dans une mémoire pour cela. Ca peut manquer, mais c’est un faible handicap.
Et notez bien que n’importe quel bouton de n’importe quel Tap peut piloter n’importe quelle ampoule. Vous n’êtes donc pas obligé de piloter les lampes d’une seule pièce avec le Tap de cette pièce, les possibilités sont infinies.

Conclusion
Le Hue Tap est un ajout quasi indispensable si vous avez ne serait-ce qu’un tout petit système Hue : il vous permet de vous passer complètement des autres interrupteurs et d’appeler en un clic une scène lumineuse, pour n’importe quel groupe d’ampoules, ou de tout simplement tout éteindre. Le tout sans aucune contrainte puisque le Tap est sans fil et sans piles. Il fut un temps où pouvoir paramétrer n’importe quelle lampe à un interrupteur et créer des ambiances lumineuses nécessitait une installation domotique complète. Désormais, avec un kit Hue et un ou plusieurs Tap, vous faites la même chose. Alors on pardonnera les 60€ de l’engin, malgré une finition trop plastique. Ce qu’on pardonne moins, c’est son toucher pas très qualitatif : il faut appuyer fort et sur une longue course pour activer les boutons. Dommage, mais il faut bien générer l’énergie nécessaire à chaque clic.
hue-tap-test-5

Les + :
+ La brique qui manquait pour piloter Hue simplement et sans sortir de smartphone/tablette
+ Pas de fil et pas de piles : l’interrupteur idéal, que l’on peut placer partout
+ 100% paramétrable : chaque bouton peut appeler une scène au choix ou tout éteindre
+ Léger : on peut le visser ou simplement le scotcher avec l’adhésif placé sur le support
+ Installation et configuration simplissimes

Les – :
– Finition pas très haut de gamme
– Trop grande course des boutons, surtout des boutons secondaires
– Il faut une bonne force pour activer les boutons : pas accessible aux plus jeunes et aux plus anciens
– « Clic » trop bruyant
– Jeu latéral important
– 100% plastique : à ce prix un peu de matériaux nobles auraient été envisageables

hue-tap-test-2