Sélectionner une page

Essai Kia Soul 2014
Tout est dit dans le titre, voilà… Alors à bientôt, au revoir !
Bon d’accord on va quand même vous en dire un peu plus sur cette coréenne lancée il y a 5 ans et dont la remplaçante est arrivée en concession fin avril avec de vrais arguments.
Regardons ensemble ce qui se cache derrière sa carapace originale et son blason de plus en plus répandu dans nos contrées.

Essai Kia Soul 2014
Design extérieur : Un baroudeur musclé
Une Soul c’est d’abord un design fort. Plus petit qu’un Nissan Qashqai mais équivalent à un Renault Captur ou à un Peugeot 2008, le Soul étonne par son gabarit, ses boucliers et ses ailes gonflées qui lui donnent un look de 4×4 dynamique. Le Soul dévoile en effet des lignes musclées mêlant des formes cubiques à des lignes arrondies qui courent le long d’une ceinture de caisse très haute et d’une surface vitrée limitée. Les montants de baies (réduits par rapport au 1er Soul de 2009) ainsi que l’encadrement des portières reçoivent un traitement de couleur noir associé au toit (si option pour ce dernier), lui permettant d’afficher un contraste réussi avec la teinte principale de la carrosserie.
La poupe affiche des feux verticaux noyés dans le cerclage noir brillant de la malle lui donnant un look atypique tout droit sorti du sketch du concept Track’ster dévoilé au salon de Chicago en 2012. Les projecteurs avants redessinés sont plus quelconques même s’ils dégagent une certaine agressivité lorsqu’ils sont dotés des LED diurnes optionnelles. Restons sur la face avant, sous la calandre discrète se trouve une bouche grande ouverte sur la route qui équilibre l’aspect un peu massif de la proue. Le mimétisme des anti brouillards avants et arrières flanqués aux quatre coins du véhicule égaille et modernise le look contemporain de ce crossover urbain bien campé sur de grosses roues de 17 pouces (voire 18 en option).
Essai Kia Soul 2014
Au final le Soul a une très forte personnalité qui ne laisse personne indifférent. Surtout dans le coloris vert pomme acidulée de notre voiture d’essai, ce petit baroudeur a fait tourner les têtes sur les routes de la baie du Mont saint Michel.
Au fait, on ne vous l’a pas dit ? Le KIA Soul a reçu le prix de design « IF » 2014 et vient de recevoir le prix Red Dot design . Quand on vous dit qu’il sort de l’ordinaire !

Essai Kia Soul 2014 intérieur
Design Intérieur : Des lignes tout en rondeur
L’intérieur est moins original que l’extérieur mais séduit par les rondeurs des formes et la ligne agréable de la planche de bord. La qualité perçue est satisfaisante et un réel effort a été fait par la firme coréenne sur le touché des éléments du mobilier intérieur. Les inserts en chrome satiné et autres décors noirs laqués sont de bonnes factures.
La sellerie est bien dessinée et le tissu surpiqué jaune agréable à l’oeil. Pour profiter d’une ambiance intérieure plus lumineuse, un toit vitré panoramique ouvrant (avec rideau occultant et éclairage intérieur à LED) est proposé en option et il est vrai qu’il nous a un peu manqué sur notre modèle d’essai.
Côté équipement, rien d’exceptionnel mais l’essentiel est traité avec brio. Le combiné GPS se dote d’un grand écran de 8 pouces tactile avec des menus simples et complets, il affiche la caméra de recul pour faire des manœuvres en toute décontraction. Après un réglage aux petits oignons (le réglage usine étant un peu sourd) l’option radio signée Infinity m’a comblé en termes de qualité d’écoute. Ce système est couplé à des hauts parleurs à l’éclairage dynamique qui change de couleur au rythme de vos morceaux (si vous vous faites refouler de boîte le samedi soir tout n’est pas perdu pour vous à bord de votre Soul ; ) Au fait il n’y a plus de lecteur CD et personnellement ça ne manque pas du tout grâce à la connexion Bluetooth qui communique avec votre smartphone préféré.
Sinon le volant multi fonction est agréable, il est gainé de cuir surpiqué jaune lui aussi tout comme la casquette du tableau de bord assorti.
Essai Kia Soul 2014

Comportement routier : Ludique et tellement confortable !
J’ai parcouru quasiment 800 kilomètres à bord de la Soul sur les routes de Basse-Normandie et il faut bien avouer que le confort est vraiment remarquable. L’insonorisation est bluffante (sauf à l’arrêt où le ralenti moteur est très présent) et on s’entend murmurer à bord ! La suspension de l’auto est impeccable et les gros pneus filtrent bien les aspérités de la route. La tenue de cap ne souffre d’aucune critique même si le réglage de direction assistée qui propose 3 typages ne m’a pas convaincu. Ce réglage intervient seulement sur la consistance de la direction mais pas sur la démultiplication ni sur sa précision qui pourrait être plus fine. Donc rien de vraiment intéressant pour le conducteur et d’ailleurs on oublie vite ce réglage inutile.
Côté moteur, le diesel de 128ch qui équipait notre KIA Soul est volontaire et supporte bien le gabarit de la voiture. Côté performance les montées en régime sont franches et la boîte de vitesse à débattements courts est un régal d’utilisation (il existe une boîte automatique à 6 rapports en option mais seulement pour le diesel).
Sous ses airs de 4×4, le Soul cache une simple traction comme sait si bien le faire la concurrence depuis l’apparition des crossover urbains. Mais sa hauteur de caisse autorise de petites virées en tout chemin et cela en toute sérénité comme sur notre vidéo ; )
Enfin pour les consommations je préfère ne pas tenir compte de mes relevés car notre modèle n’affichait que 5km au compteur au départ de Paris, et il est certain que le moteur n’affichait pas encore son vrai potentiel. Attention tout de même au poids du Soul qui est d’environ 1400 kg et de so​n Cx désavantageux qui ne sont pas vraiment favorables à des consommations de carburants faibles. Il existe également une motorisation essence de 132ch uniquement en boîte manuelle.

Conclusion
Le pouvoir de surprendre… c’est le slogan de KIA et cette nouvelle version de la Soul m’a vraiment très agréablement surpris. Que de progrès en si peu de temps, les coréens apprennent vite et arrivent non pas à atténuer les défauts de leurs modèles mais à les supprimer d’une génération à l’autre. Bravo !
Côté prix notre modèle d’essai est affiché à 23 620€ mais débute dès 17 450€.

Les +
+ Boîte de vitesse à débattements courts et précis
+ Confort et insonorisation bluffantes sur route
+ Design original récompensé par 2 prix de renom
+ Garantie 7 ans

Les –
– Coffre pas très logeable et seuil de chargement haut
– Consommation à vérifier et pas de stop & start
– Insonorisation à l’arrêt