Sélectionner une page

Essai Mercedes Classe C 2014
Le lancement d’une berline chez Mercedes est toujours un moment attendu par la presse mais aussi par la concurrence pour savoir jusqu’où la firme de Stuttgart a placé la barre. Sachant que le modèle fait partie des forts volumes de vente du groupe, vous aurez compris que les enjeux sont importants à plus d’un titre. En clair tout le monde attend la nouvelle classe C au tournant, vérifions ensemble si la trajectoire est bonne !


Une classe C c’est une silhouette classique tri corps comme les allemands en font depuis un demi siècle avec tout le succès qu’on connaît. Alors quand ils dévoilent leur nouvelle étoile filante on ne s’attend pas à une révolution. C’est donc un traitement contemporain d’une ligne classique que nous présente leurs designers.
Le regard de la C est empreint de technologie avec des options full led avant et arrière. Pour la calandre, Mercedes vous laisse le choix entre deux dessins. Une classique à 3 lamelles chromées avec l’apposition de la fameuse étoile trônant sur le capot ou bien, une calandre à étoile intégrée entre 2 lamelles chromées. C’est une histoire de goût ou d’âge mais la seconde qui équipait notre modèle d’essai est à mon goût plus moderne et dynamise immédiatement la ligne. D’ailleurs les modèles sportifs équipés du pack AMG ne seront disponibles qu’avec la calandre à 2 lamelles. Pour les jantes, idem, si vous optez pour le pack AMG vous aurez droit à de magnifiques roues de 19 pouces, celles de notre essai étaient les 18 pouces double branches très sympathiques aussi.
Essai Mercedes Classe C 2014
Design extérieur
Les flancs de la C sont très élancés et surlignés de touches chromées plus ou moins fines selon les packs carrosserie. La poupe s’est largement inspirée de sa grande sœur S même si ses lignes moins tombantes sont plus réussies.
L’impression finale est d’avoir sous les yeux une berline statutaire, élégante, cossue, moderne et dynamique et qui place immédiatement son conducteur dans un monde privilégié. Une vraie Mercedes en somme !
Essai Mercedes Classe C 2014

Design intérieur : une mini classe S
La classe S nous avait impressionné l’année dernière en s’affichant comme LA référence toute catégorie en terme de luxe et d’équipement automobile. Avec la classe C on ne s’attendait pas à un tel mimétisme ! La firme de Stuttgart a réservé un véritable traitement de faveur à ses berlines C, E et S. Passer d’une classe A ou B à une nouvelle classe C revient à changer d’univers. Les matériaux et les finitions sont bluffantes. La planche de bord est recouverte de cuir et arbore sur notre modèle de larges inserts en aluminium brossé (vous pouvez aussi choisir entre plusieurs essence de bois).
Essai Mercedes Classe C 2014
La console centrale est laquée « façon piano » (et pas façon canard…) et chaque bouton est en aluminium ainsi que les branches du volant multifonctions. L’écran LCD est généreux (8,4 pouces) mais je lui ferai la même critique que celui qui équipe les classes A et GLA, à savoir des bordures trop épaisses. On pourrait qualifier la C de mini classe S même si le terme de « concentré de classe S » est plus approprié. En option un système audio de 13 haut-parleurs de marque Burmester peut faire de ce salon roulant un auditorium mais il faut avouer que le système de série est déjà satisfaisant. Pour piloter tous ces équipements (et bien d’autres encore en option ou de série suivant la gamme) en étant bien calé au fond d’un siège confortable, Mercedes a développé un touchPad de série dont l’ergonomie est parfaite et permet à cette classe C de s’adapter au doigt et l’œil a vos préférences systèmes. Pour finir sur l’ambiance générale de l’habitacle, un éclairage à LED peut de nuit diffuser en option une lumière douce.
Essai Mercedes Classe C 2014

Comportement routier
Rouler à bord d’une berline à l’étoile c’est oublier le temps et les kilomètres. Confort, insonorisation et équipements vous propulsent dans un univers automobile à part. Les virages s’enchaînent avec facilité sur les routes de Chartres accompagnés d’un sentiment de sécurité rare. On se prend à dire « mais que peut il nous arriver au volant d’une telle voiture ? » Les équipements de sécurité veillent systématiquement, parfois même vous assistent avec discrétion, on se sent littéralement guidé par une main de velours. Le touché de route est nettement typé confort sur notre modèle qui dorlote ses passagers aux dépends parfois des sensations de conduite. Mais si vous le souhaitez, un châssis plus sportif sera bientôt disponible sur la version AMG et devrait proposer un agrément plus ferme et une direction plus directe.


Sur autoroute la C est dans son élément, le navire est lancé, à vous de fixer le cap !
Le moteur 220 CDI qui équipait notre modèle développait 170ch disponibles à tout régime avec des consommations intéressantes (moins de 8 l/100 km) mais n’invite pas vraiment à le brusquer. Il est calibré à la conduite coulée de cette version. Des moteurs plus « punchy » arriveront rapidement au catalogue mais il faut aujourd’hui se contenter de 3 moteurs 4 cylindres allant de 156 à 184ch pour les 2 essences qui complètent l’offre diesel de notre essai.
Essai Mercedes Classe C 2014

Conclusion
La nouvelle classe C est une berline de référence. Digne héritière de sa grande sœur S, elle saura vous emmenez loin pour une prestation de voyage dont seul Mercedes a le secret.
Ses qualités confirment la suprématie de Mercedes dans le registre des berlines. Le confort est outrancier au point de bouleverser vos propres repères en la matière. Les prix sont malheureusement en conséquence mais justifiés au regard de la concurrence. A partir de 33 950 euros pour culminer à 50 850 euros, sans option bien sûr…)

Les +
+ Design très réussi
+ Confort royal à bord
+ Equipement pléthorique

Les –
– Intégration visible du radar de proximité dans la calandre classique
– Pas encore de moteur expressif au catalogue
– Prix élitistes

Essai Mercedes Classe C 2014