Sélectionner une page

HEINEKEN-THE-SUB-LOFT
[Mise à jour 9/2014] Notre test complet de la Sub est en ligne!!! Retrouvez-le ici!
La tireuse à bière personnelle, on connaissait déjà, chez Heineken ça s’appelle Beertender, et ça a plutôt connu le succès auprès des grands amateurs de bière pression. Mais chez monsieur tout le monde, ça reste un gros objet pas super facile à vivre (les tireuses de ce genre fonctionnent avec des fûts de 5L, lourds et encombrants.
Heineken a donc complètement repensé le principe de tireuse à bière personnelle, en se payant les services du talentueux Marc Newson. Le résultat se veut aussi simple et pratique pour la bière que l’est Nespresso pour le café, l’aspect club de luxe en moins.

HEINEKEN-THE-SUB-DEMO
On commence par la machine : racée, son look néo rétro (peut-être un peu trop rétro et pas assez néo à mon goût) inspiré des sous marins (d’où le nom The Sub) la place clairement comme un appareil électroménager tendance qui n’a pas à rougir face au KitchenAid Artisan du design addict. Mais elle est surtout très compacte pour se glisser dans toutes les cuisines (voire directement à côté du canapé, mais ça, c’est une idée d’homme qui sera difficilement validée par Mademoiselle diisign…), jugez plutôt : 45x23x33cm sans son plateau récolte goutte, soit encore un peu grande pour une cuisine parisienne moyenne (que j’évalue à 2m2), mais parfait pour une cuisine de région à bière…
HEINEKEN-THE-SUB-TORP
Pour arriver à cette compacité, il n’y avait pas d’autre solution que de repenser le fût : c’est une torpille de seulement 3l sobrement appelée Torp qui se loge à l’intérieur du corps du sous-marin. Ce volume réduit a permis de créer une machine compacte, mais il a surtout pour avantage de pouvoir stocker la bière suivante au frigo, histoire de ne jamais être à court de pression fraîche lors d’une soirée…
HEINEKEN-THE-SUB
Mais on peut surtout changer plus souvent de bière quand on est un petit consommateur : le dernier volet innovant scelle le concept : vous pourrez directement choisir entre 3 bières disponibles en grandes surfaces (Heineken, Affligem ou Desperados), et le géant de la bière a déjà prévu de proposer d’autres variétés (Pelforth est programmée), mais on s’attend à voir des bières exotiques ou en édition limitée sur son site (ils ne vont quand même pas manquer les bières de Printemps et Noël par exemple)…
En résumé, grâce à sa compacité et sa praticité, le tout associé à une offre variée, le concept risque fort de marcher, si les consommateurs acceptent d’être liés au format Torp pour leur petite pression…
Prix : 249€ pour le Sub et à partir de 7€ pour une Torp (de Heineken, 8,20€ pour l’Affligem)