Sélectionner une page


Décidément, le marché de l’image poursuit inexorablement une fuite en avant technique et une démocratisation des moyens de production.
Ce qui a jeté un pavé dans la marre, ce sont les appareils photo reflex capables de faire de la vidéo, dont les principaux représentants viennent au passage d’être renouvellés. Les grands capteurs 35mm permettent d’obtenir un piqué et des arrière plans flous qui jusqu’alors étaient réservés aux caméras professionnelles… Du coup les professionnels de la vidéo se sont partiellement mis au reflex.
La réponse des caméras cinéma, on la découvre du côté de chez Sony avec la PMW-F3 : ergonomie typiquement vidéo, capteur 35mm au format natif cinéma, optiques optimisées, enregistreur externe… Les avantages d’une « vraie » caméra sont nombreux, pas étonnant que le grand contructeur de reflex qui produit aussi des camescopes tente aussi une arrivée sur ce marché avec une caméra typée cinéma, à objectifs interchangeables.
Encore loin d’être à la portée du vidéaste passionné, cette nouvelle Sony F3 joue dans les eaux tarifaires (et qualitatives) de solutions RED, à environ 19000€ en kit avec 3 objectifs, ou 13000€ nue.
Les films à petit budget vont pouvoir lorgner sur ce type de matériel, et les résultats semblent prometteurs. La guerre de l’image ne fait que commencer !

”Sponsorise´