Sélectionner une page


La France fait figure d’exception dans le paysage de la téléphonie fixe avec un parc particulièrement développé dans un monde où le mobile domine… Différence tout à fait explicable par « l’exception culturelle des box ADSL » initiée par Free : la ligne fixe permet toujours ce que le mobile ne sait pas faire : appeler presque n’importe quelle ligne dans le monde gratuitement. Du coup, on vous a concocté une petite sélection de téléphones à la fois beaux et abordables…
Ce qu’il y a de bien avec la téléphonie fixe, c’est qu’elle n’évolue pas trop vite. Donc les téléphones Telefunken Colombo et AlessiPhone qu’on vous présentait en 2009 sont toujours d’actualité.

Dans le genre classique néo rétro, le ePure de SwissVoice ne doit pas vous être inconnu… Un look de vieux téléphone basique, simplement dessiné dans l’espace comme une grosse feuille de plastique plié.

Sagem suit cette tendance néo rétro cette année avec son Sixty, résurrection du classique téléphone à cadran standard fournis par les PTT dans les années 60… Modernisé avec un écran LCD et des boutons sensitifs, le tout dans un look tout en finesse.

Mais il n’y a pas que le look qui compte, et certains constructeurs misent tout sur la technologie. Chez Philips, on pense à de la technologie qui simplifie la vie : le ThinkLink dispose non seulement de tout ce qu’il faut pour recharger votre mobile, mais il vous permet en plus de répondre aux appels mobiles (et passer des appels) grâce à sa liaison Bluetooth… Convergence maximale, on attendra juste une version plus élégante, parce que le modèle actuel a plus sa place dans un bureau que dans un salon (surtout avec son double clavier).

Chez Archos, on avait déjà noté le Archos 35 Smart Home Phone, une tentative de faire entrer tous les rafinements technologiques de nos indispensables smartphones dans un téléphone sans fil. Le problème, c’est qu’on a déjà des smartphones pour tout faire… Alors a-t-on vraiment besoin de possibilités complexes dans un fixe? A vous de voir. De mon côté je préfère le côté zen d’un téléphone simple et beau.

Pour finir, mon petit préféré : le SL910 de Gigaset (Siemens). Il reprend les codes esthétiques des smartphones (grand écran tactile capacitif, interface tactile bien pensée avec une touche d’élégance bienvenue) mais reste assez simple puisque ne remplissant que les fonctions basiques d’un téléphone DECT. Le tout dans une robe métallique, avec un écran en verre et une finition irréprochable (en plus d’un poids un peu élevé, pour le côté luxueux une fois en main). Et vu que les téléphones Gigaset sont ce que j’ai pu tester de plus fiable dans la catégorie des sans fil abordables, on ne peut que le recommander.

En bonus, toujours chez Gigaset, un accessoire vraiment intelligent : un petit « kit main libre » (poétiquement nommé L410) à cliper sur sa veste ou sa chemise qui permet de décrocher en cas d’appel, et de transférer l’appel sur un autre téléphone du réseau si besoin. Léger, pratique et autonome, un petit gadget à 49€ qui permet de ne plus manquer un appel. Seul regret : l’absence d’un petit écran pour afficher l’appelant… Parce que parfois, on VEUT manquer un appel!