Sélectionner une page


Si côté TV on sent un ralentissement technologique, côté son, c’est l’explosion. On voyait partout des docks (c’est le maaal!), des casques (de plus en plus qualitatifs, bien), et autres systèmes multiroom (c’est mieux!).


On commence par un sujet qui nous est cher : les casques. Beaucoup de nouveautés sont annoncées, les plus marquantes étant les casques Philips Fidelio L1 (249€, en photo en tête d’article) et Klipsch Mode M40 (photo ci-dessus). Après une rapide écoute, c’est le Philips qui semble remporter la palme du meilleur « gros casque » compatible iPhone en terme de qualité audio, mais le Klipsch a pour lui une réduction active de bruit qui semble très efficace après un petit test. Deux philosophies assez éloignées (semi-ouvert vs fermé à réduction de bruit). Un modèle français pourrait leur faire de l’ombre : le Spirit One de Focal, qui se paie le luxe d’être moins cher (199€). On vous promet un test sur diisign.com dès que des modèles finalisés seront disponibles.

Philips a eu l’excellente idée de développer toute une gamme de docks Android (et autres… Blackberry par exemple) avec un connecteur universel micro USB qui doit permettre de connecter à peu près tout téléphone moderne. Autre bonne idée : alors que les docks AirPlay commençent à fleurir un peu partout, Philips a pensé à offrir aux modèles AirPlay une compatibilité DLNA. Encore une fois, c’est pratique si l’on veut éviter d’être entièrement dépendant des technologies Apple. En plus le DLNA permet de faire bien plus de choses qu’AirPlay, il lui manque juste (comme trop souvent) des interfaces aussi glamour que chez Apple. Quelques constructeurs suivent le mouvement du « dock pour autre chose qu’un produit Apple », mais de façon plus discrète pour le moment. Un marché qui va se développer considérablement vu la part de marché croissante d’Android.

Loewe de son côté présentait une gamme de docks et enceintes très complets puisque pouvant lire le contenu de vos produits Apple, mais aussi connectables aux sources DLNA de la maison (le sympathique Airspeaker), disposant de tuners radio, et, plus anachronique, mais c’est sûrement dû à la moyenne d’âge des acheteurs Loewe, d’un lecteur CD (SoundVision et la SoundBox)… A tester, histoire de savoir si Loewe commence à s’occuper aussi sérieusement du son que de l’image. Point commun de ces engins : comme la gamme de TV Individual, des plaques colorées permettent de choisir parmi un grand nombre de finitions.

Puisqu’on parle d’enceintes tout intégrées au design travaillé, autre surprise chez Yamaha, avec Restio, là encore une chaîne complète (enceintes comprises) dotées d’un lecteur CD au look de gros carré à mettre sur pied ou au mur.

Monster Audio aussi se mettait au multiroom (en plus de nouveaux casques plus vendus pour leur style que leur acoustique, même si la marque a ses fans avec sa coloration très « boum boum ») avec les enceintes « Clarity HD Model One » capables de diffuser sans fil la musique (étonnant pour une entreprise qui a fait sa réputation sur les câbles!) d’au maximum 4 sources simultanées dans 12 pièces. Bien, mais tout se pilote depuis un PC, ce qui n’est pas très sexy comme solution.

Bilan des opérations : même si les docks étaient en progression partout (malheureusement, en comparaison, une bonne paire d’enceintes actives permet au moins d’obtenir un bon effet stéréo), une lueur d’espoir acoustique apparaissait avec de plus en plus de produits audio visant la qualité, et l’émergence de solutions multiroom souvent basées sur le DLNA. Mais presque toujours, c’est l’interface utilisateur qui est le parent pauvre : la grande mode est de tout piloter avec son téléphone ou sa tablette (sympa pour visualiser sa collection musicale par jaquettes, mais qu’il n’y a pas pire pour les fonctions basiques, par exemple si l’on veut baisser le volume en urgence), autant travailler un peu le côté application, au moins autant que le design physique.