Sélectionner une page


Je suis un grand amateur des produits Bodum pour leur synthèse souvent proche de la perfection entre innovation d’usage pratique, design attractif et prix abordable. Mais aujourd’hui, c’est un prix de mauvais design que je leur décerne (pour un seul produit, heureusement, espérons qu’ils reprennent vite leur parcours sans faute).
Conforté par l’image que j’ai de Bodum, j’ai craqué pour leur Travel Press (fréquemment en promo, mais j’ai vite compris pourquoi). Laissez-moi vous déconseiller cette horreur masquée sous des airs de réussite.

A la vue de ce gros mug à piston (l’idée est de préparer son thé ou café avec le principe antédiluvien du piston Bodum, mais directement dans le mug « isotherme » refermable) surmonté d’un épais couvercle doté d’un capuchon rabatable, et à la lecture de son nom, on se dit que c’est un mug tout terrain qui va nous suivre partout. Et bien non, le couvercle n’étant absolument pas étanche, vous aurez vite la surprise de comprendre que pour Bodum, Travel veut dire « voyage dans le porte gobelet de votre grosse berline aux suspensions parfaites » et pas « aventure en sac à dos ». Pour une marque danoise, c’est plutôt étonnant…
Donc ce Travel press porte très mal son nom.
Mais en plus d’être mal conçu, il est produit avec des matériaux de mauvaise qualité. Pourquoi? Son plastique a l’air tout à fait robuste et solide me direz-vous… Oui, visiblement… Mais en fait, non! Ce Travel Press n’a tout simplement pas survécu à sa première chute. Vous allez encore me dire qu’étant un grand aventurier, sa première chute a eu lieu dans un précipice immense, voire depuis un hélicoptère (hmmm… J’en rajoute peut-être un peu sur le côté aventurier… Mais bon, ça ajoute du suspense, et ça vous permet d’imaginer qu’il m’arrive de quitter mon douillet canapé) Et bien non, sa première chute a eu lieu depuis le rebord de mon bureau jusqu’au sol (recouvert de moquette), soit une prodigieuse chute de 80cm environ, et à vide… Résultat : le double fond du Travel Press s’est séparé du fond, rendant le produit définitivement inutilisable.
Après leur avoir fait part de ma déception, j’ai pu constater que même les vendeurs de Bodum sont conscients de la qualité déplorable de ce produit.
En résumé : passez votre chemin, trouvez-vous autre chose pour votre thé/café.

+ look sympa, plusieurs couleurs
+ double paroi pratique pour ne pas se brûler, et un peu efficace pour maintenir au chaud

– pas hermétique (ne mérite pas le qualificatif « travel »)
– ultra fragile, la moindre chute est mortelle (la solidité doit être améliorée avec la version inox, mais elle est plus chère et ne permet pas de voir à l’intérieur)
– on ne peut pas l’appeler « isotherme »
– comme tous les « pistons bodum », c’est super dur à nettoyer
– le couvercle n’est pas pensé pour être nettoyé (plein de recoins) : il sera toujours sale. Pas génial si vous buvez directement au verre.

[adfever type= »product » value= »12516471″]