Sélectionner une page


Après le test du minuscule DC35 et notre interlude bricolage, on continue et termine notre volée de tests des derniers aspirateurs Dyson, remarquables pour leur compacité, avec le Dyson DC26, plus connu sous le nom Dyson City. Promis, après ça on arrête de transformer diisign.com en blogaspirateur.com!


Design
Il a tout d’un grand! La forme technique, les plastiques solides, le bac transparent qui se démonte et se vide en deux clics (un clic pour le démontage, un clic pour le vidage). Mais surtout, il est ultra compact. Son balais est télescopique en deux parties (on aurait peut-être préféré 3 parties pour encore plus de compacité, mais c’est du chipotage), et toutes les pièces se démontent en un clic si vous voulez le ranger vite fait dans un petit tiroir.
Difficile de trouver un défaut à ce petit Dyson… En cherchant un peu, on regrette le fait que le câble soit plus court que sur un grand modèle… Mais c’est assez normal vu qu’il y a beaucoup moins de place pour l’enrouler!

Performance
Un appui sur le bouton de démarrage, et là, le couple du moteur Dyson se fait sentir, puisque le petit aspirateur fait une légère roue levée!
Dans la version de base testée ici, le Dyson City dispose d’un suceur plat. Il a un côté compact assorti au reste de l’engin, peut vous permettre d’atteindre des endroits difficiles d’accès (on peut aller un peu plus loin sous quelques meubles qui ne disposent que d’un ou deux centimètres de garde au sol), mais hélas, sa forme nuit un peu à la performance, du coup j’aurai tendance à conseiller d’opter pour une version un peu plus équipée pour disposer d’un balais réellement efficace.

A part cette petite concession de la technique pour le style, l’efficacité du Dyson City est bluffante : aspiration très importante, constante, permettant de nettoyer à peu près toutes les surfaces, comme des moquettes assez épaisses.
Etant donné qu’il est petit et léger, ce traineau est un vrai bonheur à balader, pas comme un aspirateur full size qu’on traine difficilement. Même si vous voyagez avec votre aspirateur, la petite taille du DC26 lui permet de passer sans encombre les contrôles de sécurité à Roissy, et il rentre parfaitement dans les racks en cabine, même sur un petit A318 (c’est testé, avec en prime un « c’est la Rolls des aspirateurs » au contrôle de sécurité. Seul souci : l’emballage est tellement compact que je n’ai jamais réussi à y faire retourner le Dyson ET le tube du balais).
Sa taille lui offre un avantage secondaire auquel je n’avais pas pensé avant de remplir le bac du Dyson City : il est plus simple à vider qu’un gros, puisque son bac est maniable et léger, en plus d’être compact et donc bien plus petit que le diamètre d’une poubelle standard.
En plus, l’engin est légèrement moins bruyant qu’un gros Dyson. Ça reste un aspirateur bruyant, mais on s’éloigne du seuil de la douleur (je crois que j’exagère un peu quand même)!


Conclusion
Ce Dyson est un must have si vous habitez en appartement, à ma connaissance il n’y a tout simplement pas d’alternative possible. Il est assurément cher, mais Dyson a toujours fait payer son avance technologique, et normalement, à la longue vous êtes gagnant puisqu’un Dyson, c’est construit pour durer, et qu’en plus ça ne consomme pas de sac. Beau, efficace, pratique à utiliser, ranger et vider, économe en énergie et à l’usage, c’est un objet bien pensé dans les moindres détails.
Le meilleur des aspirateurs? Assurément, si pour vous la place compte.

Les + :
+ vraiment compact (le corps est compact, mais en plus le balais est télescopique)
+ ultra efficace, vide comme plein à craquer. Le slogan « ne perd pas d’aspiration » est vérifié
+ léger (ça compte pour un aspirateur traineau)
+ plus simple à vider qu’un gros
+ finition satinée très réussie
+passe en bagage cabine chez Air France (oui, je prend l’avion avec mon Dyson City, cf photo ci-dessous, et pas question de le mettre en soute!)

Les – :
– le balais est télescopique, mais constitué de deux pièces seulement, il peut vous paraître un peu trop long
– le suceur de la version de base est ultra plat : pas forcément nécessaire, il est un peu moins efficace que les « gros » suceurs
– pas donné, mais la compacité et l’efficacité se paient

[adfever type= »product » value= »11994047″]