Sélectionner une page


Pour réduire sa consommation électrique, côté lumière, oublions les ampoules à économie d’énergie : impossible de trouver une température de couleur correcte, un allumage lent, une surconsommation à l’allumage, des soupçons sur les émissions électromagnétiques et un désastre écologique à venir si les gens continuent d’en acheter (ça fait longtemps que je vous ai dit tout le mal que je pensais de cette technologie)…
Non, moi côté ampoule, je suis LED (voire OLED parfois, mais on leur laisse quelques années pour devenir abordables).
Profitant de la sortie de l’ampoule 8.4W de Toshiba, je vous en livre un petit test.


Les ampoules LED : une denrée encore rare quand on cherche de la qualité
Côté ampoules LED faites pour remplacer les traditionnels bulbes de 40W, le choix est aujourd’hui très réduit, et c’est normal : les LED sont par construction faites pour éclairer suivant un angle réduit, et ce qu’on veut de ces ampoules c’est un éclairage uniforme à 360°, il faut donc des LED ultra efficaces si l’on veut pouvoir diffuser leur lumière. Il n’y a pas beaucoup de fabricants capables de proposer de telles LED pour le grand public : citons Philips qui a acquis une belle avance technologique, Toshiba qui semble bien parti, ou OSRAM qui propose quelques produits corrects, mais un peu en retrait d’un point de vue lumen par Watt.

Performance
A l’allumage, luxmètre en main, on obtient immédiatement un éclairage à la puissance à la température de couleur équivalents à une bonne vieille ampoule de 40W. Pas de coloration étrange, pas de temps de chauffe. Ca commence bien, mais ça termine bien aussi : mesurée sur plusieurs heures d’allumage, l’ampoule ne montre aucun signe de faiblesse (quand les fabricants font une économie sur des composants ou le système de refroidissement, l’éclairage peut se dégrader avec la chauffe des composants).
Alors? Génial? Pas vraiment. Pour être géniale, il manque à cette Toshiba 8,4W quelques détails : un angle d’éclairage vers le bas plus grand (défaut commun à toutes les ampoules LED, elles éclairent principalement vers le haut, regardez mes photos pour vous en convaincre), la compatibilité avec les bons vieux variateurs standards (hacheurs), et surtout, quelques Watts de consommation en moins, parce que 8,4W pour un équivalent 40W, c’est une efficacité énergétique assez loin des limites de la technologie LED. Mais c’est un début prometteur.

Conclusion
Premier test d’une ampoule LED, et première satisfaction : cette ampoule Toshiba 8,4W sait faire oublier les ampoules à filament pour presque toutes les situations. On regrettera dans certains cas son angle d’éclairage vers le bas réduit, et sa non compatibilité avec un variateur traditionnel (hacheur). Mais ce qui nous chagrine c’est que cette ampoule consomme 8,4W pour un équivalent d’éclairage d’une ampoule de 40W. C’est bien, mais ce n’est pas la révolution en comparaison avec les ampoules « éco ». Ce genre de produit est clairement amené à évoluer, parce que les LED sont capables d’une bien meilleure efficacité énergétique. En attendant, et même à presque 50€ l’ampoule, l’investissement peut s’avérer intéressant.

Les + :
+ Puissance d’éclairage équivalente à une ampoule standard de 40W
+ Température de couleur équivalente à une ampoule standard de 40W (pas d’éclairage froid, les 2700K sont respectés)
+ Incassable en cas de choc/chute
+ Pas de temps de chauffe
+ Durée de vie annoncée de 25000h
+ Consommation de 8,4W (c’est vérifié)
+ Pas d’évolution de couleur ou de luminosité dans le temps

Les – :
– N’éclaire pas vers le bas (vers le culot)
– Pas compatible avec un variateur
– Prix élevé (environ 50€)