Sélectionner une page


Vous connaissiez les pianos Pleyel, leur qualité acoustique inimitable, et leur finition proche d’un bijou ou leur réputation légendaire? Sachez que désormais, le savoir-faire Pleyel se diversifie dans une gamme de meubles. Point commun avec les pianos? Un travail du bois de très haut vol, des finitions parfaites… Et un prix stratosphérique.
Tout a commencé avec le designer Hilton McConnico, qui avant de dessiner son piano « Pleyel » chocolat mat/brillant et intérieur turquoise, avait imaginé un fauteuil dont le galbe évoquait la ceinture d’un piano à queue. Réaction (naturelle) de Pleyel : « il faut en faire un piano! ». Effet secondaire : Pleyel a finalement décidé d’éditer les canapés et fauteuils assortis.
Ensuite a suivi Philippe Maidenberg avec le tabouret Wonderful Archie : le hêtre massif traité en multiplis fait apparaître au grand jour le savoir faire Pleyel pour un résultat surprenant, puisque son modèle est un tabouret de scène en cuir disposant d’un support pour saxophone, hommage au jazzman Archie Shepp.

Vous voulez une idée des prix Pleyel pour les meubles? Allons-y : 1650€ pour le tabouret Wonderful Archie, et 23700€ pour un canapé Pleyel en finition laquée matte/brillante marron cacao et tissu. Finitions, couleurs, matières, tout est personnalisable pour vous aider à créer un meuble unique, et… Plus cher.