Sélectionner une page


Je suis tombé par hasard sur un kit sushis… Ayant déjà eu l’occasion d’en faire dans mon coin, je me suis dit que l’idée était bonne, vu qu’il faut des produits divers, du matériel, et des explications. Alors puisque ça faisait longtemps que je n’avais pas rédigé un test stupide d’une petite innovation culinaire (et aussi parce qu’il fallait bien que je mange), j’ai testé pour vous!
Ce kit, ainsi que plein d’autres produits typiquement japonais, sont vendus sous la marque Tanoshi, qui n’a pas grand chose de japonais, puisque c’est une marque du groupe Distriborg.
Alors, qu’est-ce qu’on a pour 7,60€ ? (normalement ce kit doit être moins cher partout ailleurs puisque 7,60€ est le prix constaté dans mon Monoprix, sûrement le plus cher de France… Vous devriez le trouver à moins de 7€)

Et bien on a un paquet assez lourd (en aura-t-on pour son argent?), avec : 3 feuilles d’algues Nori (pour les makis), 200g de riz rond et son « assaisonnement » (en gros c’est normalement du vinaigre de riz), 2 petits sachets de wasabi, un sachet de sauce soja (vous en avez à peu près 5cl…), un petit sachet de gingembre mariné (pour faire comme au resto), et enfin la fameuse et indispensable natte de bambou pour rouler vos makis.

Pas de livre de recettes compliqué, les bases sont inscrites sur l’emballage.
En résumé, on a tout ce qu’il faut pour faire des sushis et makis, à part bien sûr un petit détail… Le principal : tout ce qui est produits frais (et donc les produits les plus chers) : il vous faudra donc compléter ce kit avec du poisson cru (attention à ne pas contribuer à l’extinction du thon rouge!), du concombre, de l’œuf, ou tout ce qui vous passera par la tête.

On commence à suivre la recette sur l’emballage, c’est à peu près bien expliqué, mais je pense que ça manque cruellement de détails (il n’est par exemple marqué nulle part que les feuilles de Nori ont un recto et un verso, attention à ne pas se tromper). Heureusement, Tanoshi a pensé à faire un petit site avec des recettes en vidéo. Vous serez sauvés avec ces explications complètes faites par miss Tanoshi et son fort accent japonais.
En résumé : il ne faut pas se louper sur la cuisson du riz (surveillez-la bien et ne vous fiez pas au minutage donné par Tanoshi), ne pas se planter sur le sens des nori, et trouver le coup de main pour rouler les makis et former les boules de riz des sushis (partie la plus délicate, très peu détaillée sur la recette, mieux expliquée en vidéo).

Au final, si on s’applique un peu, on y arrive sans trop de problèmes… Mais on remarque très vite que chez Tanoshi, ils ont été un peu chiches sur le riz. L’emballage dit qu’on en a assez pour 24 pièces, mais franchement, avec 200g, vous arriverez peut-être péniblement à faire Et on rentre dans l’univers merveilleux de ceux qui ont déjà fait des sushis eux-mêmes.
Après, on est soit fan, soit dégoûté de l’expérience. Dans le premier cas, il vaudra mieux oublier le kit, trop cher quand on considère de quoi il est composé (tous les éléments du kit se retrouvent séparément en grandes et moyennes surfaces sous la même marque, si vous n’avez pas de supermarché asiatique à proximité), et dans le second cas, vous aurez limité les frais puisque vous aurez acheté la juste quantité pour une seule fois avec ce kit, et ensuite, re-direction le restaurant japonais du coin (tenu par des chinois dans 99% des cas, sauf si vous habitez rue St Anne à Paris…)

Conclusion
Le kit Tanoshi est un très bon produit pour découvrir comment faire des sushis : sans ça, vous devriez acheter tous les éléments séparément, ça coûte cher, et si vous n’avez pas aimé l’expérience, vous vous retrouvez avec un paquet de produits pas forcément utiles au quotidien.
Par contre, si vous devenez un grand fan de la fabrication de sushis, vous pourrez oublier ce kit, puisqu’il ne propose rien qu’on ne puisse trouver en quantité correcte pour un prix au kilo/litre bien plus avantageux.

+ Tout est là pour débuter, sauf les produits frais (saumon, concombre, oeufs ou autres)
+ Le site Tanoshi avec les recettes en vidéo est bien fait et utile

– C’est quand même cher pour ce que c’est
– Et oh!?! Il ne manque pas un peu de riz pour faire « 24 pièces »? (à la limite ça doit passer pour 24 makis)
– Il manque aussi de la sauce soja si vous la dosez « à la française »!
– La recette sur le paquet est mal expliquée et peu détaillée, passez par le site de Tanoshi pour être sûr de bien faire.