Sélectionner une page


Depuis le coup de génie du concept Nespresso, le groupe Nestlé ne cesse de tenter de diversifier son offre de systèmes de dosettes, avec par exemple Dolce Gusto, l’autre système de café typé plus grand public et proposant de multiples recettes de café et chocolat. Maintenant, ils essaient de lancer Special T, un autre système à capsule, cette fois-ci dédié au thé (pour le moment uniquement en France, pays pilote).
Le timing est très bien choisi puisque le thé est la boisson à la mode en raison de ses nombreuses vertus, alors que la conscience écologique passe encore derrière le côté pratique des dosettes.

Selon moi, les raison du succès de Nespresso auprès des consommateurs sont à peu près les suivantes :
-Le café est bon, voire très bon selon les goûts
-On a l’impression d’avoir le choix
-Le système est ultra simple et pratique
-L’argument qui a fait décoller les ventes : Nespresso se donne une image ultra luxueuse, avec des boutiques type grande cave voire bijouteries, un concept de club…
-Le tout est proposé à un prix d’apparence abordable : avec les nombreuses réductions, on peut s’offrir une machine Nespresso pour moins de 50€, ‘aucune concurrence n’existe à ce prix en « vraies » machines expresso à 15 bars. Ensuite, c’est comme avec les imprimantes, Nestlé se rattrape sur le prix des consommables.

Tous ces arguments, Special T doit pouvoir les offrir (pour le moment pour les magasins de luxe on repassera, la vente ne se fait que sur internet, mais bientôt il y aura des corners Special T dans certaines boutiques Nespresso)… Mais il y a quelques points où Special T pêche, et c’est ce qui va limiter son potentiel :

-Il n’y a pas de plus value à utiliser une machine Special T par rapport à une classique bouilloire et boule à thé (voire théière) : là où Nespresso proposait une vraie innovation en produisant un vrai expresso à 15 bars dans un encombrement minime, Special T est un concurrent à la bouilloire, dédié uniquement au thé de la marque, à 129€ (ou 89€ en prix de lancement et 3,5€ le paquet de 10 capsules). Nestlé a beau clamer que sa machine ultra sophistiquée adapte la température de l’eau et la durée d’infusion à la dosette choisie (parmi 25 parfums), et même que « Special T est meilleur que du thé en feuilles » (hmmm…) on est loin d’un vrai argument dégustation. Côté pratique, vous n’allez pas me dire que vous trouvez la boule à thé compliquée!

-Nespresso a cartonné dans les grandes villes parce qu’il propose des machines minuscules par rapport à la concurrence expresso. Ici, la machine est encombrante par rapport à l’existant : si vous êtes fans de thé, vous avez une bouilloire, et une théière, des objets peu encombrants. Là, Nestlé nous sort une énorme machine en comparaison. Une machine de plus à poser sur son plan de travail déjà super encombré, et en plus une machine dédiée uniquement au thé. Vous vous voyez, vous, avec une machine Special T à côté d’une machine Nespresso? (je pense que je ne suis pas le seul à apprécier les deux breuvages…)

Nestlé pourrait poursuivre une croissance extrême en proposant des capsules de thé compatibles avec le système Nespresso (il aurait fallu une nouvelle machine, mais pourquoi pas)… Mais ce serait édulcorer l’image de spécialiste du café, quasi de puriste, que la marque a su se créer. Par contre Ne-Cap, la société qui commercialise des capsules compatibles Nespresso à remplir soi-même, propose déjà de les remplir de thé (résultat à tester, mais je doute que ce soit bon vu que le thé n’a pas le temps d’infuser). Mais en suivant cette logique de puriste, difficile de comprendre pourquoi certaines boutiques Nespresso proposeront un corner Special T.

Chose moins compréhensible, le système Dolce Gusto n’est pas non plus compatible thé. Vu le côté plus « machine à tout faire » de ce système, il est étrange de constater que Nestlé a préféré faire l’impasse sur le thé, alors même que son concurrent direct, Tassimo, propose cette fonction. Honnêtement, qui voudrait d’une Special T si les excellentes machines Dolce Gusto (dont le dernier design soucoupe volante est plutôt attractif face à la machine Special T, en forme d’entonnoir à poussière et saletés) le proposaient?

On se retrouve dans quelques mois pour faire le bilan et voir si on avait raison? En attendant, un seul conseil pour Nestlé : oublier Special T sous sa forme actuelle et créer une version de Dolce Gusto compatible avec des dosettes de thé (vraiment compatible, donc en infusant plus ou moins longtemps le thé, pas en faisant passer vite fait de l’eau bouillante dans une capsule, comme le font Tassimo et les caspules de thé pour Nespresso).