Sélectionner une page


C’est l’été, un mois calme niveau actualités, du coup j’ai le temps pour écrire un petit dossier qui devrait vous intéresser. L’idée est que beaucoup de gens ignorent ce qu’il est possible de faire simplement, dès aujourd’hui, en terme de diffusion de médias numériques (musique et vidéos) à la maison. Cette ignorance explique le fait que les docks iPod se vendent comme des petits pains, alors que les solutions de streaming restent minoritaires. Quand vous aurez compris la flexibilité que vous offrent ces solutions, vous aurez moins envie de vous jeter sur un dock iPod, vous allez voir. Il faut en fait comprendre qu’équiper sa maison de docks iPod aujourd’hui revient à peu près à acheter un lecteur de cassettes à l’époque où le CD était en plein essor…
Et oui, pourquoi devoir synchroniser un iPod/iPhone avec une sélection forcément réduite (aussi bien en taille qu’en qualité) de sa bibliothèque musicale, devoir ensuite connecter l’engin à un dock, tout ça pour juste écouter de la musique? Il y a beaucoup plus simple, et pas forcément plus cher : il suffit d’avoir un « serveur de musique » (le PC familial ou un disque dur réseau (un NAS), et de petits équipements permettant d’y accéder dans chaque pièce. On dispose ainsi de l’intégralité de la bibliothèque (et même beaucoup plus selon les systèmes), sans avoir à faire aucune synchronisation…

Pour diffuser des médias, il y a les solutions toutes faites ou presque, et propriétaires : on étudiera d’abord le cas des systèmes Apple (dans ce premier article) et Sonos (dans le prochain). Il y a aussi des solutions standardisées, déjà supportées par beaucoup de produits que vous possédez peut-être déjà, mais qui sont très peu exploitées par le commun des mortels. On analysera donc l’utilisation de matériels compatibles DLNA dans un dernier article. Tout ça pour vous faire oublier les docks!


On commence avec Apple

Et oui, on peut choisir une solution Apple pour diffuser ses médias et qui ne fait pas (ou presque pas, on va le voir) appel à l’iPhone ou l’iPod. Je commence par cette solution car c’est celle que j’ai le plus utilisé.
Ce qu’il vous faut, c’est un Mac (au moins pour tout paramétrer), et un mix d’Airport Express et d’Apple TV (si vous voulez aussi de la vidéo, sinon ce gadget un peu cher peut être oublié.
Les bornes Airport Express sont de vraies petites merveilles : elles permettent de créer ou d’étendre un réseau wifi, de partager une imprimante et… De diffuser de la musique, avec une sortie analogique ou numérique. Pour se créer un réseau multiroom, il faudra une source principale : en général un Mac, avec une bonne bibliothèque audio/vidéo sous iTunes (c’est le plus gros point noir de cette solution, iTunes n’étant compatible qu’avec très peu de formats vidéos). Ce Mac va servir de serveur. Parallèlement, connectées au réseau wifi, des Apple TV servent de clients audio/vidéo, et des Airport Express servent de client audio uniquement.
Alors comment ça marche? L’Apple TV peut fonctionner de manière autonome : dotée d’un disque dur, elle contient une copie de votre bibliothèque iTunes (à condition que son disque dur soit assez gros, hélas sur ce produit Apple fait payer l’espace disque au prix le plus fort. Sinon, c’est comme un iPod, on limite la taille de la bibliothèque accessible). Il suffit d’allumer votre TV, et vous avez accès à tout le contenu de votre librairie. Mieux, via l’application Remote sur iPhone (ou iPod Touch), même pas la peine d’allumer la télévision pour écouter de la musique, vous avez accès à toute votre librairie sur cette télécommande de luxe, avec l’affichage des pochettes d’album. Idem pour les Airport Express : vous sélectionnez la musique sur iTunes depuis votre ordinateur ou depuis l’application remote, vous sélectionnez sur quelles bornes vous voulez diffuser la musique, et c’est parti. Les Airport Express ne contiennent pas de disque dur, mais permettent de recevoir le flux audio envoyé par un Mac ou un PC. Si vous ne voulez pas laisser un ordinateur allumé, il est même possible d’utiliser une Apple TV comme source audio pour des Airport Express.

Attention, pour cette solution, il vous faudra connecter les bornes Airport/Apple TV à un ampli ou à des enceintes amplifiées, puisqu’il n’y a pas d’amplificateur dans ces produits, contrairement à certaines bornes Sonos. Si vous utilisez un ampli, la meilleure solution est de le connecter par les sorties numériques, parce que les sorties analogiques des produits Apple sont d’une qualité vraiment médiocre. Dommage.

Dommage aussi que cette solution ne soit pas compatible avec un NAS pour disposer d’une librairie de musique unique et partagée. (Test de différents NAS dans un prochain article…)
Etant donné les rumeurs insistantes de sortie prochaine d’une Apple TV nouvelle génération, j’éviterai d’investir aujourd’hui dans ce produit. Pour les Mac et les Airport Express, pas de souci.

Bilan
Bon, j’espère que j’ai été clair, on revient sur les points positifs et négatifs de cette solution :
+Solution très simple et discrète (c’est du Apple)
+Possibilité de diffuser tout le contenu d’iTunes : musique, vidéos, radio
+Sert à créer ou étendre un réseau wifi et à partager une imprimante
+Streaming sans perte (vous avez une qualité CD d’un bout à l’autre si vous utilisez des fichiers Apple Lossless et la sortie numérique de l’Airport Express/l’Apple TV
+Solution audio et vidéo
+Application Remote tout simplement excellente pour piloter l’installation via un iPhone
+Son totalement synchronisé entre toutes les pièces
+Borne Airport Express abordable (89€)

-Qualité très moyenne de la sortie analogique
-Format propriétaire, fonctionne uniquement avec iTunes (sauf avec un logiciel tiers : Airfoil)
-Incompatible avec un serveur de fichiers (NAS)
-Apple TV complètement dépassée et hors de prix

En résumé, cette solution est intéressante si vous avez plongé dans l’écosystème Apple/iTunes, elle permet de diffuser le contenu de votre bibliothèque dans toute la maison, pour peu que vous ayez des bornes Airport Express dans toutes les pièces où c’est nécessaire. L’application Remote est LE truc en plus de cette solution, permettant de tout contrôler avec une interface ultra simple. C’est pratique, mais limité. On aurait voulu pouvoir diffuser le son de tout ce qu’on veut (par exemple le son d’une fenêtre de navigateur avec deezer, last.fm ou awdio.com) d’origine, mais ce n’est possible qu’avec une (très bonne) application tierce payante : Airfoil.

De mon côté je dois vous avouer que j’utilise cette solution depuis plusieurs années, mais que le fait de devoir laisser mon mac allumé, alors que mon NAS pourrait suffire, et la qualité de son très moyenne en analogique me font de plus en plus chercher d’autres solutions…

[adfever type= »product » value= »520475″]

[adfever type= »product » value= »10280049″]