Sélectionner une page


Décidément, la quête de l’excellence acoustique est un sujet d’actualité sur diisign… Après un casque P5 qui nous a extrêmement déçus, B&W nous a proposé de tester sa paire d’enceintes « multimédia » MM-1. Autant vous l’avouer, après le P5, je partais avec un à-priori négatif… Voyons voir si finalement la marque anglaise a su reconquérir mon coeur.

Design
Premier constat : ces enceintes sont minuscules. Niveau finition, par contre, c’est du tout bon : aluminium, tissu acoustique, l’assemblage est parfait, et le poids conséquent inspire la robustesse. L’enceinte droite renferme les amplificateurs et toute l’électronique, dont les boutons de commandes, les prises casque, ligne, USB, alimentation et ligne. L’enceinte gauche, elle, est totalement dépouillée.
Une télécommande est fournie : ovale, c’est exactement celle du Zeppelin, de la même marque. On aurait aimé disposer d’une télécommande un peu plus qualitative : en plastique, avec de petits boutons pas très agréables… Mais en plus, elle est totalement symétrique : vous risquez de souvent la prendre à l’envers si vous ne faites pas attention ou que vous êtes dans l’obscurité. Dommage, puisque à part cette télécommande qui ne fait pas très sérieux (elle est tout de même très bien assemblée et plutôt mignonne), ces petites MM-1 font un sans faute du point de vue du design.

Performance
Une fois connectée à mon Macbook, c’est la révélation : le son est précis, détaillé, ample… Absolument naturel : les enceintes s’effacent, j’écoute la musique, pas du son mal reproduit. Toutes les enceintes devraient pouvoir faire ça, peu y arrivent, et à ma connaissance aucune autre dans un encombrement aussi restreint.
Mon Mac n’a jamais reproduit un son aussi agréable… Et il y a une bonne raison à cela : les MM-1 se connectent en USB, pour profiter du signal audio de l’ordinateur sous forme numérique et ne pas passer par la (mauvaise) carte son qui équipe en général les PC/Mac. La conversion numérique/analogique et l’amplification des enceintes fonctionne à merveille, c’est un vrai régal.
Si comme moi vous avez un Macbook (connu pour sa mauvaise sortie son), oubliez les enceintes haut de gamme sans connexion USB comme Beolab 4 PC de Bang & Olufsen, elles ne disposent ni d’un convertisseur numérique analogique intégré, ni d’une télécommande, pour le double du prix de ces MM-1…
Notez que si vous avez besoin de l’entrée ligne, elle est active en même temps que l’entrée USB, vous ne pourrez pas choisir entre l’une ou l’autre via l’enceinte. Ce n’est vraiment pas un problème, et contrairement aux enceintes possédant deux entrées ligne analogique, cette solution ne vous forcera pas à débrancher l’une des connexions pour en brancher une autre en raison de problèmes d’impédance…

Parfaites ces MM-1? Presque, mais pas tout à fait. Leur qualité donne envie de monter le son pour remplir la pièce de musique, mais hélas elles saturent vite. Il faudra donc les limiter à des pièces de volume réduit, ou les réserver à une écoute devant son ordinateur (après tout, elles sont conçues pour ça). On aurait aimé pouvoir choisir une version avec caisson de basse, histoire de libérer ces cubes sonores à haut volume, mais aussi de pouvoir profiter de basses encore plus profondes (mais rassures-vous, les graves produites par ces petites merveilles descendent assez bas, même si elles ne vous feront pas trembler)… Espérons que quelqu’un chez B&W lise ces lignes pour exaucer nos souhaits avec une sorte de mini PV1 (leur plus beau caisson de basse) qui complèterait à merveille les MM-1.

Conclusion
Si vous cherchez de petites enceintes multimédia au design élégant et produisant un son parfait, les MM-1 sont une option à considérer très sérieusement. Si en plus vous avez un ordinateur ayant une carte son poussive (un Mac par exemple…), alors là, pas d’hésitation, je ne vois pas ce que vous pourriez trouver de mieux. Si le design est secondaire, votre carte son correcte et votre budget plus restreint, il reste les A2 ou A5 de AudioEngine, les seules enceintes dont la qualité atteint celle des MM-1, mais sans carte son intégrée ni télécommande (ni le look so chic des MM-1).

+Son naturel, ample, détaillé, précis… Du B&W comme on l’aime
+Finition parfaite, matériaux de qualité
+Compacité extrême
+Carte son intégrée : quel que soit votre ordinateur, la reproduction restera impeccable
+Deux entrées : USB et ligne

-Sature vite en montant le volume
-Télécommande un peu cheap et symétrique (on la prend souvent à l’envers)
-499€, ce n’est pas vraiment donné pour de « simples enceintes multimédia »