Sélectionner une page


Les lecteurs de diisign.com sont formidables… Une nouvelle preuve avec Mathieu Le Guern, jeune designer issu de l’école Boulle (et donc accessoirement fidèle lecteur de notre site), qui a travaillé sur l’actualisation d’un matériau ancestral en Ile-et-Vilaine : la terre crue.
On l’a déjà vu, beaucoup de matières oubliées devraient permettre de répondre à des besoins bien contemporains. Ici encore c’est le cas, puisque le designer a redécouvert les qualités thermiques, hygrométriques, acoustiques et environnementale de la terre à l’état cru, et a cherché à leur donner une esthétique moderne tout en préservant leur production locale.
L’un des axes de travail est la conception d’objets produits localement et répondant à une problématique de confort thermique, hygrométrique et acoustique au sein de l’habitat et du jardin. Ci-dessus, Aév, un produit particulièrement écologique puisqu’il permet de refroidir l’air via la technique ancestrale de l’évaporation (rafraichissement adiabatique). Pour faire simple, il suffit de l’arroser pour avoir de l’air frais…


Ci-dessus, Coaé, des briques très graphiques utiles à la fois comme isolant acoustique et thermique. Elles servent de niches de chaleur permettant d’augmenter l’inertie thermique de vos pièces.


Autre mode d’optimisation thermique : Forn, un brasero permettant un chauffage direct, mais qui a la bonne idée de comporter des chaufferettes en terre cuite insérées dans sa base en terre crue.


Enfin, Mathieu le Guern travaille aussi sur l’autoproduction d’objets en terre crue, en proposant des kits comme ci-dessus Veizen qui permet de créer des murs mitoyens, en modulant les ouvertures et jardinières.

En mixant un style attrayant, des techniques naturelles, des principes physiques écologiques et une petite touche de modularité, Mathieu Le Guern propose des produits vraiment dans l’ère du temps, qui ne demandent qu’à trouver un éditeur.