Sélectionner une page


On a déjà fait un comparatif de tous les casques iPhone (avec micro) de qualité proposés à un prix abordable. Mais B&W vient de sortir le P5, on a donc mis la main dessus pour savoir si, vu la réputation de la marque et la taille du casque (et son prix quand même : 299€), il écrase la concurrence… Vous risquez d’être surpris!


Design
Le B&W P5 est tout sauf un casque discret : grand casque à arceau, il a un design rétro sans pour autant copier quoi que ce soit dans la catégorie, comme les WESC ou Panasonic qu’on croise en masse dans le métro. Non, ce B&W a son style à lui, avec une finition exemplaire, faite de métal et de cuir. Un régal si on aime ce type de casque.
Au niveau confort, c’est impeccable : le casque tient bien sans exercer trop de pression sur les oreilles ou la tête, et les coussinets en cuir, en plus d’être ultra confortables et amovibles très simplement (ils sont magnétiques), isolent beaucoup du bruit extérieur.
Côté câble, quand on a goûté aux Atomic Floyd, il est difficile de revenir à un câble aussi bas de gamme, au toucher pas agréable, et qui a tendance à s’enrouler sur lui même. Dommage.
Par conte, le détail bien pensé, c’est que le câble avec télécommande/micro iPhone peut être remplacé par un câble tout bête (fourni), histoire de se servir du P5 comme d’un casque hifi à la maison. Tout se fait très simplement en enlevant le coussinet de gauche, et en connectant le câble désiré sur le jack caché dans l’oreillette, et placé sur picot pour simplifier l’opération. Une fois qu’on y a goûté, on voudrait voir ça sur tous les casques!


Performance

Je dois vous avouer qu’au début je n’en croyait pas mes oreilles : j’ai fait tester le casque à Matthieu (grand fan de B&W par ailleurs) pour être sûr que je n’avais pas un problème d’audition… En effet, le P5 m’a vraiment déçu. On sent qu’il a une précision remarquable sur l’ensemble du spectre, mais il a un rendu dérangeant : tout devient plat et sans saveur, un peu étouffé. Imaginez écouter de bonnes enceintes avec une bonne couette sur votre tête, et vous aurez une bonne idée de ce que le P5 sait faire… Le naturel n’est pas là.

Après cette écoute désastreuse, je me suis dit « mais bien sûr, ce n’est pas le casque B&W qui est fautif, c’est l’ampli poussif de l’iPhone ». Et bien oui, un casque avec des transducteurs aussi gros doit quand même poser quelques problèmes à l’ampli d’assez mauvaise qualité de l’iPhone. Sans me faire prier, je jette l’iPhone, je remplace le câble télécommande par le câble Hifi (sait-on jamais), et je branche le tout sur ma chaine (une Beosound, dont la qualité du préampli et de la sortie casque n’est plus à prouver après tant d’années à mon service). Et là, et bien pas mieux. Enfin si, un peu mieux, on a un meilleur son, mais on a toujours cette coloration vers les basses, ce côté lourd et sans relief qui fait qu’un morceau génial devient plat. Dommage.

Vous pensez que la partie micro sauve l’honneur? Et bien non! De tous les casques que j’ai testé, c’est le seul où j’ai eu des remarques sur la mauvaise qualité de ma voix!

Conclusion
Bon, je ne sais pas vraiment à qui je pourrai conseiller ce casque… Je vais donc le déconseiller, et c’est juste incroyable vu ce que sait faire B&W par ailleurs (comme le Zeppelin ou les enceintes 800 series).
La bonne nouvelle, c’est que la petite plaquette fournie avec le P5 affiche une photo d’un casque inconnu, sûrement un modèle de meilleure qualité à venir (par contre niveau prix on risque d’atteindre des sommets) :

+ Finition parfaite (excepté un choix de câble cheap)
+ Matériaux de qualité (cuir et aluminium)

Son décevant : manque de relief et de naturel
Micro de mauvaise qualité : même placé devant la bouche, votre interlocuteur vous entendra « de loin »
Pas de rallonge ni d’adaptateur avion fourni : dommage à ce prix
Prix élevé (299€)




[adfever type= »product » value= »12434339″]