Sélectionner une page


Vous le savez, être blogueur offre parfois quelques surprises, comme des soirées dont le thème est légèrement en décalage avec notre ligne éditoriale… Il y a peu, c’était le cas avec le pamplemousse de Floride qui nous a invité dans un lieu exceptionnel pour un pique nique décalé… Mais finalement, est-ce tellement en décalage avec notre ligne éditoriale?? Je n’ai aucun mal à classer cet article dans la catégorie Miam, mais c’est vrai que le produit manque de design industriel ou d’innovation… Par contre tout ça m’a permis de tenter de nouvelles recettes avec un produit qu’on utilise peut-être un peu trop souvent au naturel et en jus, alors que finalement il a un très bon potentiel d’accord pour des plats un peu construits (bon, je ne vous parlerai pas ici de la fois où je me suis dit que je pourrai facilement faire une harmonie pamplemousse confit/crème de wasabi et que le résultat fut plutôt décevant…) Pour la peine je vous propose la recette de la tarte aux pamplemousses proposée par le FDOC et un peu améliorée à ma façon en fin d’article 😉

Bon, alors pourquoi le pamplemousse de Floride, pourquoi un pique nique, pourquoi l’espace Payot? Et bien c’est tout simplement une très bonne opération de marketing : le pamplemousse de Floride, c’est en hiver qu’il arrive sur les étal des commerçants (notez que j’ai appris que c’est l’un des rares fruits non bio qui est cueilli à maturité, et qui ne subit pas de traitement après cueillette : un bon point santé), par contre le pamplemousse, ça rappelle le soleil, la chaleur… Les pique nique, donc! Du coup, pas étonnant qu’on se fasse (encore) inviter dans un endroit sublime autour d’une piscine tout simplement merveilleuse, histoire de déguster un menu « full pamplemousse ».

L’endroit, c’est la piscine d’un club de sport dans le genre très chic : l’Espace Payot. Difficile d’imaginer mieux pour dîner au bord de l’eau alors que la température extérieure avoisinait les 0°C…


Comme tout bon produit moderne et dynamique, le pamplemousse de Floride s’est offert un petit blog : si vous voulez profiter du prochain pic nique dans une yourte sur les toits de Paris, c’est ici.


Aller, je vous laisse avec la recette de la tarte aux pamplemousses, qui vous changera de la tarte au citron, tout en étant tout aussi facile à cuisiner.

Ingrédients (pour 4) :
1 rouleau de pâte sablée,
Pour la meringue (optionnelle) : 2 blancs d’oeufs et 150g de sucre glace
Pour le grapefruitcurd : le jus de 2 pamplemousses, le zeste d’un pamplemousse, 150g de sucre, 4 oeufs et 100g de beurre.

Préparation
Faites cuire la pâte sablé pendant environ 20 minutes à 180°C.

Prélevez le zeste d’un pamplemousse (j’aime bien le hacher en tout petits morceaux, histoire de ne pas avoir de trop gros bouts en bouche), jus des 2 pamplemousses et faites cuire le tout doucement avec le sucre (pas la peine de bain marie comme le précise la recette originale). Ensuite ajoutez les 4 oeufs (battus pour que le résultat soit bien homogène) et le beurre doucement, et continuez à cuire pendant environ 15 minutes, tout en remuant constamment. Quand cette sauce a épaissi, versez-la dans un bol et laissez refroidir.

Quand tout est à peu près froid, garnissez le fond de tarte avec le grapefruitcurd. Vous pouvez mettre votre tarte au frigo, histoire de la déguster bien fraîche, mais vous pouvez aussi la réaliser meringuée :

Fouettez les deux blancs d’oeufs avec le sucre glace jusqu’à obtenir un mélange bien mousseux. Répartissez sur le dessus de la tarte, et passez rapidement au gril pour obtenir une couleur cuivrée. Servir froid.