Sélectionner une page

Semaine du Fooding 2009
Elle est de retour, elle a commencé lundi… C’est la semaine du Fooding 2009! Direction le site du Fooding, et hop, nos entrées étaient obtenues pour le lieu de rassemblement de tous les amoureux de nourriture et de sensations inédites.
Cette année, point de dîner dans les cuisines d’un grand restaurant, une formule qui a fait la renommée du Fooding… C’est sûr, c’est dommage de ne pas avoir retrouvé cette expérience unique au programme de l’année, mais finalement ça prouve que le Fooding sait briser les habitudes pour sans cesse se renouveler. Direction donc la piscine Molitor, lieu abandonné depuis 20 ans, impressionnant de décadence dans sa livrée de béton brut entièrement tagué. Au fond de ce qu’il reste du bassin, une table d’hôtes d’une longueur impressionnante accueillait les premiers convives, ceux qui étaient venus faire la queue dans le froid et la pluie avant les autres et qui gardaient jalousement leurs places (tout ça pour vous dire qu’on a presque dû manger debout…). Direction le premier point de ravitaillement de la soirée : une tentative d’accord Veuve Cliquot + fromages… Pas franchement convaincus par l’association de l’excellent breuvage avec des fromages à pâte molle comme le Brillat Savarin, un peu plus par le couple champagne mimolette, mais bon, ça fait un peu partie de l’expérience Fooding : tenter des choses nouvelles, pas forcément recommandées par les connaisseurs… Ah mais oui, le thème de cette semaine était « les incorrects »! Alors oui aux associations imparfaites et incorrectes : on aura eu l’occasion d’essayer!
Semaine du Fooding 2009
Cette mise en bouche terminée, on se dirige vers la seconde animation culinaire : incorrect toujours, parce qu’il s’agit de plats basés sur la viande chevaline, qui n’a pas vraiment la cote… (je vous avoue que je n’en mange jamais, mais cette fois-ci, il fallait bien que la pauvre bête ne soit pas morte pour rien, alors j’ai essayé) Deux plats étaient présents : un carpaccio tout simplement parfait, ultra fin, assaisonné à la perfection, ainsi qu’un petit pavé de viande sur un lit de ratatouille au vert jus. Du coup, je ne peux pas le nier, j’ai découvert que le cheval, c’est très bon! Mais ça reste incorrect pour moi d’en manger…

Après cette succulente entrée, direction Le Baiser du Chef Masqué, une animation où chaque soir un nouveau chef propose un plat un peu trop « spécial » pour être servi dans son propre restaurant : une idée sublime permettant aux chefs participants de se lâcher… Ce lundi, nous avions le droit à une érection cistercienne : une sorte de hamburger végétarien totalement incroyable et vraiment succulent. Parmi les ingrédients : pain blanc, betterave rouge, fenouil, foin (oui, je ne me trompe pas, du foin a infusé dans le jus de betterave), raisins de Corinthe, tofu, chou, pois chiches, lentilles, citron… Ça semble incroyable, mais tout ça mélangé, avec encore quelques autres surprises, donnait un résultat absolument appétissant!
Semaine du Fooding 2009

Tout en dégustant ce plat incroyable, nous faisions une rencontre inattendue : Thomas Brissot, un sympathique graphiste (ainsi que sa charmante « collègue » Charlotte) qui n’est autre que… L’illustrateur choisi par l’équipe du Fooding pour 2010! Ça tombe bien, puisqu’on était vraiment séduit par son travail. Visiblement il se souviendra longtemps de la diisign.com touch!

Semaine du Fooding 2009 bar clandestin
Matthieu ne sentant plus ses doigts de pieds glacés, il était temps de quitter les lieux pour se réchauffer un peu. Direction la rue St Dominique, haut lieu de la gastronomie parisienne, où l’hôtel Thoumieux, toutes lumières éteintes, s’est transformé en bar clandestin. Un petit mot de passe à rallonge histoire d’entrer, des escaliers plongés dans le noir (éclairés par la faible lampe de poche d’un vigile), et nous nous retrouvions dans une suite un peu spéciale, dans une atmosphère décalée et décadente, musique années 30, et cuisine hyperactive où des Summit recette Jean-François Piège sont préparés devant nous (il y avait aussi quelques rares Sidecars)…
Vous voulez la recette du Summit de Jean François Piège, peut-être d’ailleurs le meilleur que j’ai pu boire (et des Summit j’en ai bu, puisque c’est le cocktail emblème du bar clandestin, d’années en années, alliance subtile de Cognac, de gingembre et de concombre révélant mille saveurs), et bien la voilà :

-Placez un zeste de citron vert et quatre fines lamelles de gingembre dans le verre
-Versez 2cl de Cognac VSOP
-Pressez légèrement 2 à 3 fois à l’aide d’un pilon
-Remplissez le verre à moitié avec des glaçons
-Remuez 5 secondes à l’aide d’une cuillère
-Versez à nouveau 2cl de Cognac VSOP
-Ajoutez 6cl de limonade et une pelure de concombre
-Remuez 5 secondes à l’aide d’une cuillère
-Servez Aussitôt
-Buvez (avec modération surtout!)
(sur le site Cognac Summit vous retrouverez cette recette en vidéo, et d’autres encore…)

Avec de tels cocktails, heureusement qu’il y avait des matelas à profusion…
Pour conclure, le Fooding sait toujours conserver son esprit décalé, alors même qu’il est désormais une vraie institution tout public. N’hésitez pas à acheter le guide 2010 tant qu’il en reste (profitez-en pour admirer les illustrations de Thomas Brissot), c’est à mes yeux celui qui représente le mieux le goût de l’époque (oui, je sais, c’est facile, c’est leur slogan), et à 9€50 ça doit être le guide gastronomique français le moins cher!
Semaine du Fooding 2009 bar clandestin
Dernier rendez-vous Fooding de la semaine : la remise des trophées Fooding de l’année, lundi soir. Si comme nous vous ne faites pas partie des heureux invités à la fête, rendez-vous à minuit pour connaître le palmarès!