Sélectionner une page

L'observeur du design 2010
Comme chaque année, l’exposition l’Observeur du design se tient à la cité des Sciences et de l’industrie. La vaste sélection des nouveautés design de l’année (183 réalisations au total) est exposée jusqu’au 21 février 2010 et on y a déjà fait un petit tour, histoire de découvrir quelques petites merveilles parmi la sélection déjà auréolée d’une étoile (35 étoiles au total). Petite sélection…
Si vous suivez diisign.com ou eco.diisign.com, vous savez déjà que les solutions visant à vivre en meilleure harmonie avec l’environnement sont plutôt en vogue… Et bien l’Observeur du design en dévoile quelques unes plutôt intéressantes.
On commence par En Boucle, une gamme de mobilier en recherche d’éditeur, mais sûrement pas pour longtemps… Ces meubles, imaginés par Gwenaëlle Girard, veulent relancer l’économie du bois en Limousin, dont le châtaigner est l’une des bases, en proposant des lignes contemporaines associées à un savoir faire traditionnel : la vannerie. Alors non seulement ces meubles relancent l’artisanat local, mais en plus ils utilisent les lamelles de châtaigner, jusqu’ici uniquement utilisées pour le cannage des chaises… Des meubles vraiment intelligents, prouvant que le design, c’est bien plus que de l’esthétique!
En Boucle Gwenaëlle Girard

Pour vivre en meilleure harmonie avec l’environnement, il faut aussi repenser l’habitat. C’est ce que propose l’habitat éco conçu signé Fritsch et associés. Cette cellule d’habitat en bois est autonome en énergie et permet d’alimenter avec ses bornes les moyens de transport des habitants (l’au de pluie est filtrée et chauffée, l’énergie électrique est fournie par des cellules photovoltaïques et une éolienne à axe vertical, et l’espace est climatisé de manière passive). En plus, cette maison d’un nouveau genre a un impact ultra limité sur son environnement direct, puisqu’elle est posée sur quatre fins pilotis… Il s’agit certes d’une étude, mais elle est pleine de bon sens.
Habitat Eco Conçu par Fritsch et associés

Pour commencer à mieux consommer l’énergie, on commencera par une solution très pragmatique, le nouveau compteur Linky d’ERDF, signé BETC design. Bon, soyons clairs, il sert surtout à donner une identité moderne à ERDF dans le cader de l’ouverture du marché électrique à la concurrence, mais son côté positif, c’est qu’il détecte et affiche les pics de consommation, histoire de comprendre sa consommation électrique, et la réduire. (et essayons d’oublier que sa couleur est déjà sur la pente descendante des tendances avant même sa sortie…)
Linky compteur électrique ERDF

Encore une solution pour mieux consommer l’électricité dans l’habitat avec le Power kit solaire de Watt & Home, dessiné par IOTA Design. Il s’agit d’un kit plug and play tout simple à installer sur un cabanon, une maisonnette ou un site isolé, pour disposer immédiatement d’un éclairage commandé par un interrupteur sans fil, une source d’alimentation 230V/USB/alume cigare/chargeur universel de piles… Un nouveau produit qui répond à un besoin simple, et de façon propre.
Power kit solaire Watt & Home

Aller, on sort de la maison, mais on reste propre, en utilisant des moyens de transport innovants et respectueux de l’environnement, comme le Métro d’eau : une navette fluviale un peu plus évoluée que le Voguéo de la RATP imaginée par Juan Lin… Un projet que l’on souhaite voir naviguer très vite sur la Seine.
Métro d'eau par Juan Lin

Encore une innovation verte avec le lampadaire Perla dessiné par Michel Tortel pour Comatelec : il utilise la technologie LED pour offrir une forme spectaculaire et épurée, le pied se transformant de façon fluide en une spirale éclairante. Simple et superbe. Le communiqué de presse nous annonce qu’entre la durée de vie du produit et des sources, l’abaissement de la consommation et la photométrie réellement contrôlée (on peut varier en continu le flux lumineux), c’est une diminution de 40% de la quantité de produit qui est réalisée. Chapeau!
Comatelec Perla par Michel Tortel

Bon, vous pensez que je ne craque plus que pour des innovations écolo? Et bien non, je n’ai pas changé :
Je suis toujours aussi fan de hifi, et l’amplificateur audiophile D-Premier de Devialet, signé Creatio, me fait craquer : audiophile oui, mais sans le lourd héritage du passé, puisque les technologies modernes lui permettent d’être compact et ultra élégant, avec sa commande déportée et la possibilité de le fixer au mur… J’aimerai bien le tester, mais à 14000€ l’ampli, je vous avoue que je pense encore conserver longtemps mon système B&O!
Devialet D-Premier par Creatio

Côté déco intérieure, j’ai craqué pour une idée toute simple : les modules de bibliothèque Infini créés par R’Pure Studio. Une forme toute simple, un code couleur binaire en noir et blanc, et un matériau abordable (du polypropylène expansé). 590€ les 8 modules, et des possibilités de décoration… Infinies!
Bibliothèque Infini par R'pure studio

Et enfin, pour vous prouver que le design est partout et que la sélection de l’Observeur est vraiment hétéroclite, voici la nouvelle génération de toilettes embarquées de la SNCF, créées pour répondre aux besoins des passagers, histoire de rendre le lieu plus confortable et plus apprécié, pour qu’au final il devienne plus respectable.
Nouvelle génération de toilettes embarquées SNCF

Si vous trouvez que ma sélection est trop restreinte, il ne vous reste qu’une chose à faire : visiter vous-même l’exposition, et on en discute ici-même!
Crédits photo : ©Observeur du design/APCI