Sélectionner une page

Ifa Berlin 2009 Miss IFA
Petite pause dans notre décryptage des tendances vues lors du salon Maison & Objet, pour un décryptage des tendances plus technologiques, avec les nouveautés TV du salon IFA de Berlin, qui se tenait à Berlin la même semaine.
Pour commencer, on peut constater que la tendance des écrans « no-design » que l’on avait senti venir depuis l’année dernière atteint désormais toutes les marques avec des télévisions de moins en moins différentiables d’un point de vue esthétique : épaisseur réduite (tout le monde tient en moins de 10cm, 3cm pour les meilleurs, et 1cm pour les modèles spéciaux), bords fins et de plus en plus cachés : on peut remarquer la similitude entre les nouveaux design LG et Sony : un simple rectangle noir fin, une plaque de verre recouvrant toute la face avant pour supprimer visuellement le cadre, et hop, on a une TV modèle typique de 2010 (je vous ai rajouté le dernier Toshiba en bonus, dont les bords dessinés changent très légèrement le style)!
Sony kdl40br10

LG SL9000_L30
Toshiba 46sv675_34r_a5i

Petite note sur la partie son : alors que j’espérais que ce design minimaliste entraînerait l’un ou l’autre constructeur à implanter un système sonore basé sur la vibration d’une membrane devant l’écran (un système que l’on avait vu sous la forme d’un prototype il y a quelques années), ce n’est pas le cas (une histoire de maturité technologique sûrement, ou plus simplement une histoire de prix), et désormais ces écrans offrent un son… Atroce (digne de celui d’un PC portable moyen)! Dommage pour vos oreilles, tant mieux pour les constructeurs, qui diminuent ainsi le prix apparent des écrans tout en offrant la possibilité de compléter l’écran par une barre de son, ou carrément par un home cinema complet.

Comment se différencier dans cette uniformité (si on ne s’appelle pas Loewe ou Bang & Olufsen, marques haut de gamme qui offrent la différence en terme de matériaux, de style, mais aussi de son de qualité)? On a pu noter une nouvelle tendance cette année : travailler sur le design de… La télécommande!
Et oui, il reste beaucoup de travail de design et d’ergonomie à faire sur les télécommandes. On peut noter deux approches : celle de Philips d’abord, avec une télécommande galet proche de celle de leur Livingcolor, dont les commandes sont regroupées en cercle, et, si besoin, les touches numérotées sont disponibles via un clavier coulissant, à la façon téléphone. Plutôt agréable, mais uniquement proposée avec leur télévision haut de gamme Aurea.
Philips 40PFL9904H_Product_04Aurea_remote_control_open_low_res

LG va plus loin avec un concept de télécommande façon WiiMote : un bâton doté d’accéléromètres qui permet de pointer des icones à l’écran. On demande à tester l’engin avec une interface définitive pour savoir si c’est une vraie avancée ergonomique ou un simple gadget.
LG_telecommande

Côté techno : la 3D pour tous

Panasonic 3D Plasma
Sur le plan des tendances technologiques, on a pu constater que la technologie des écrans plats, qu’ils soient LCD ou plasma, est désormais à maturité : pas un écran n’écrase la génération précédente sur le plan de la qualité d’image (quoi qu’on puisse dire sur la technologie de rétro éclairage LED, elle ne fait pas de miracle, augmentant le contraste apparent tout en dégradant les détails…), du coup les constructeurs ne peuvent plus faire la différence sur ce point.
Pour démoder les TV de 2009, ils sortaient l’artillerie lourde en annonçant la disponibilité des premières TV 3D d’ici l’année prochaine. Pas d’affolement, cette technologie ne percera pas vraiment en 2010 (voir même en 2011). Pourquoi? Pour beaucoup de raisons :
-Les fabricants ne se sont pas mis d’accord sur une norme unique, réitérant la guerre HD-DVD/Blu Ray (ou VHS/Betamax ou d’autres encore), ce qui va inévitablement freiner l’adoption de cette nouvelle technologie…
-Les clients qui ont déjà un écran HD risquent plutôt d’avoir envie d’investir dans un lecteur blu ray que de changer leur écran. Ceux qui en sont encore au cathodique sont en général des clients pragmatiques qui attendent que leur TV tombe en panne pour changer de modèle, et à ce moment, pas sûr qu’ils craquent tous pour la 3D.
-Les écrans compatibles 3D seront forcément plus onéreux que les versions 2D, du coup côté immersion, je vous avoue que je préfère un grand écran non 3D (je suis fan de mon vidéoprojecteur!) qu’un écran plus petit 3D (et vu que c’est le portefeuille qui décide souvent dans les foyers, à prix équivalent, beaucoup risquent de choisir la 2D).
-Les films en 3D sont encore rares dans les salles (et les salles 3D sont elles aussi très rares), ils ne seront pas nombreux dans les rayons avant un moment. Et les anciens films ne sont pas convertibles très simplement en 3D (alors que pour la HD, il « suffit » pour résumer de scanner la pellicule en haute définition pour obtenir un nouveau master de qualité, là il faut ajouter une dimension qui n’existait pas, un travail conséquent et laborieux digne de la colorisation des archives noir et blanc).
-Côté télévision, il n’existe pas d’émission 3D à l’heure actuelle. Tourner des émissions implique de renouveler toutes les caméras et les consoles de régie par du matériel adapté. Pas sûr que les chaines de TV investissent en masse alors qu’elles viennent de tout changer pour passer en HD! Et vu la bande passante requise pour diffuser un film (ou une émission) en HD et en 3D, ça risque aussi de coincer du côté des tuyaux de diffusion (vive la fibre optique, on a enfin trouvé un système pour commencer à l’engorger!!)
-Utilisation de lunettes : le fait de devoir porter des lunettes pour profiter de l’expérience 3D sera indéniablement un frein pour cette technologie. Il faut déjà compter le surcoût engendré par les lunettes, mais aussi sur le fait que si la technologie active gagne, c’est un appareil (assez onéreux) de plus à charger (bonjour l’expérience utilisateur quand les lunettes se déchargeront en plein milieu du film), mais encore sur le fait que l’on a pas forcément envie de se contraindre à mettre des lunettes pour regarder la TV. Sans parler de ce que l’on fait quand on invite des amis à venir voir un film à la maison…

La bonne nouvelle c’est que Sony annonce que sa PS3 sera compatible avec sa 3D, ce qui risque, comme pour le HD-DVD, de pousser la technologie Sony à remporter la bataille, vu le parc de lecteurs installé. Une affaire à suivre, en prenant son temps…
Miss_IFA_4
Les lunettes 3D, ça rend beau…