Sélectionner une page

verres Usuhari
Quoi de plus poétique que l’éloge de la fragilité? Quoi de plus mystérieux que des objets qui sont aux frontières de l’invisible? On profite de ce week end pour vous présenter une micro sélection de produits (oui, bon, deux seulement, mais quels produits!!) : des verres et des tables…
On commence par une petite découverte : les verres Usuhari, fabriqués par la société japonaise Shotoku, sont tellement fins qu’ils en deviennent presque invisibles. Fabriqués selon la même technique de soufflage que pour les ampoules. Si fins qu’on a l’impression de pouvoir les casser d’une simple pression, mais il n’en est rien (fragiles quand même).
verres Usuhari
Autre objet qui m’a impressionné par sa fragilité apparente et l’excellence de sa réalisation : la table Wireframe de Glas Italia. Cette table en verre extralight collé semble en déséquilibre étant donné que chaque pièce de verre est coupée selon des angles différents. Ultra transparente, seules les ses arêtes colorées sont visibles, ou presque. Disponible en trois tailles et en 5 couleurs (noir, blanc, vert ou orange).
Glas Italia Wireframe

Glas Italia Wireframe