Sélectionner une page

Sigma DP1
Le messie que tous les voyageurs amateurs de très bonnes photographies attendaient risque de s’appeler Sigma DP1. Ce compact aux dimensions plutôt généreuses pour la catégorie (113x59x50mm) et à l’allure très sobre qui n’est pas sans rappeler les dernières productions de Leica, cache une petite révolution…
En fait le capteur qui équipe cet appareil photo fait la même taille que beaucoup de reflex numériques (20,7×13,8mm), à comparer à ceux des compacts, en général sept à douze fois plus petits, peu sensibles et au piqué souvent faible, faute à des optiques pouvant effectuer assez de séparation entre des pixels si miniaturisés. Un compact numérique avec un capteur de reflex, c’est ce que j’attendais depuis bien longtemps. Et bien ce compact va plus loin, car son capteur n’est pas comme les autres : plutôt que d’avoir les sous pixels colorés disposés côte à côte comme sur presque tous les appareils photos, qui composent une image par interpolation, ici les trois couleurs sont superposés, le capteur possède trois matrices de 2652×1768 pixels, offrant des images possédant cette vraie résolution d’environ 5 mégapixels, ou encore 14 mégapixels si l’on compte tous les sous pixels comme c’est le cas pour les capteurs concurrents… Le site dpreview.com offre une galerie de photos issues d’un exemplaire de préproduction, et tout ce que l’on peut dire, c’est qu’elles offrent une qualité irréprochable, tout simplement du jamais vu sur un compact.
On attend avec impatience de pouvoir mettre les mains sur cet appareil, et aussi de connaître son prix, qui, espérons-le, restera contenu, soit moins cher qu’un reflex d’entrée de gamme.
Personnellement, il me manque tout de même un petit zoom (3 à 5x, ne soyons pas trop exigeants) pour remplacer mon petit bridge dans mes voyages, car le grand angle fixe de 28mm n’est pas extrêmement versatile, mais espérons aussi que d’autres marques suivent ce mouvement vers le compact de qualité (j’attendais Leica sur ce terrain depuis des lustres, espérons qu’ils se réveillent, tout comme Canon par exemple dont l’image d’excellence ne serait que renforcée par un appareil de ce type). La disponibilité de ce compact prometteur est annoncée pour le printemps.
Sigma DP1