Sélectionner une page

p1090085.JPG
Cette semaine, comme vous le savez sûrement, se tenait la semaine du Fooding, un événement particulièrement fun dans le monde de la gastronomie, proposant des animations hors du commun. J’ai eu la chance de gagner deux invitations pour des événements tout simplement incroyables. On commence par vendredi soir où on a eu l’honneur de séjourner dans l’hôtel Eldorado, un hôtel vraiment charmant, une ancienne gentilhommière au fond d’une cour où il n’y a pas deux chambres identiques, décorées avec goût et originalité. On est immédiatement transporté dans l’univers romantique d’Amélie Poulain.
p1090063.JPG
Là où l’on entre dans l’irréel, c’est qu’on arrive dans ce petit hôtel par la cave, transformée pour l’occasion en cuisine, où nous accueillent trois cuisinières VIP : Andy Oliver, Laurence Touitou, et… Neneh Cherry! Bah oui, quand je vous dit que c’était vraiment irréel! Joey Starr était aussi de passage pour l’occasion avec toute sa famille, mais lui n’était pas au fourneau.
Après un petit verre dans cette ambiance festive, nous sommes invités à rejoindre nos chambres, où, quelques minutes plus tard, nous est servi le menu de rêve concocté par les trois cuisinières musiciennes (ce diner était bercé par une compilation aux sonorités blues noires américaines spécialement sélectionnée pour l’occasion par Neneh et Andy).
Pour commencer : une soupe « très confort » au potiron, accompagnée d’avocat et d’une tranche de Serrano grillé…
p1090044.JPG
Ensuite on continue par un agneau laqué au sirop d’érable et balsamique (une sauce à se damner!), accompagné d’un pudding de maïs, de céleri rave « à la vap’ « / cerfeuil et calalou.
p1090048.JPG
Pour finir en apothéose, un cobbler aux fruits d’hiver, tout simplement parfait!
Un petit retour en cuisine s’impose pour un peu discuter avec ces cuisinières d’exception, visiblement ravies de notre enchantement pour leurs petits plats… Mais l’heure passe trop vite et il faut déjà se quitter, nous pouvons maintenant profiter de notre chambre tranquillement. Mais pas pour très longtemps! Et oui, car ce n’était pas tout : un repas de minuit nous est servi, comme un brunch de fin de soirée, constitué d’un gros coeur de fromage bien affiné, d’une « pannacotta ô sirop de rose » très douce, mais surtout d’un sandwich au rosbif « recette spéciale Neneh Cherry », qui vous fera oublier à tout jamais le bon vieux jambon-beurre si vous avez la chance d’y goûter… (pourvu que j’obtienne un jour sa recette!!)
p1090051.JPG
Il est tout de même temps de laisser nos estomacs, nos corps et nos esprits se reposer dans ce petit havre de sérénité en plein coeur du 17ème arrondissement…
Le lendemain matin, le soleil n’est pas vraiment au rendez-vous, mais ce détail se fait vite oublier lorsque l’on ouvre les rideaux sur la végétation qui nous fait oublier que nous sommes toujours à Paris.
p1090052.JPG
Comme il s’agit d’un événement fooding, nous ne pouvions pas quitter cet endroit hors du temps sans profiter d’un petit déjeuner, toujours servi dans la chambre (normal, puisqu’on vous parle du Room service San Pellegrino : c’est le nom de l’événement, pas un moyen pour nous de placer le nom du sponsor dans cet article…), mais toujours pas n’importe quel petit déjeuner, jugez plutôt :
yaourt bio, muesli et Granola, scones aux graines, compote de fruits d’hiver,French toast, tranches de mangues sautées, plantain et bacon croustillant, sirop d’érable, fruits frais (papaye, citron vert, ananas)…
p1090069.JPG
A peine ce petit déjeuner terminé que l’heure de partir approche, et c’est avec beaucoup de regrets que nous quittons cette parenthèse de poésie. Mais ce n’est pas tout, car la semaine du fooding nous a encore offert une très belle soirée samedi… La suite dans le prochain épisode!
Voilà en prime un petit reportage vidéo issu du Figaro.fr (mais non Omaïma, tu n’est pas horrible dans cette vidéo!!) :