Sélectionner une page

test Philips rasoir séries 9000
Je l’ai vu débarquer dans les pages des magazines, dans sa livrée chromée, son look spatial, et son slogan évocateur bien qu’un peu démodé « le rasage du futur ». Et je me suis dit que ça valait bien un test, parce que je me rase toujours avec le même rasoir Philips depuis une quinzaine d’années (preuve de la longévité de ces produits : pas une panne pendant tout ce temps), histoire de comprendre deux choses : d’abord si le rasage est devenu aussi futuriste que l’annonce la pub, et ensuite, sur quelle bases solides le constructeur néerlandais peut-il afficher un rasoir à 450€ ?

Philips test séries 9000 rasoir
Design
Philips progresse par petites touches sur sa gamme de rasoir depuis des années. La forme générale n’a jamais changé (tout comme chez son grand concurrent Braun, chacun a son look et sa technologie bien distincte), et depuis que les têtes se sont visuellement séparées du corps il y a quelques années, les rasoirs Philips ont peu évolué (Arcitec, puis Sensotouch 3D, tous les rasoirs Philips de la décennie ont un peu le même look). La prise en main est parfaite, avec une façade lisse et une poignée légèrement caoutchoutée : le rasoir prolonge idéalement la main.
La plus grosse différence par rapport à la précédente génération, c’est l’absence de tondeuse intégrée. Elle est remplacée par une véritable tondeuse à longueur réglable (5 hauteurs de coupe) qui se clipe sur le rasoir en lieu et place des têtes. Ceux qui comme moi n’avaient besoin de la tondeuse que pour une légère retouche de pattes vite fait la regretteront, ceux qui ont besoin d’une vraie tondeuse salueront le fait de ne devoir acheter qu’un seul appareil.
Test rasoir Philips séries 9000
Fini la charnière permettant d’ouvrir les têtes pour nettoyer derrière, il faut désormais complètement détacher le groupe de trois têtes de rasage. Une petite régression sur le plan de la praticité, sauf si vous utilisez la grosse base de nettoyage SmartClean fournie avec les modèles les plus chers… Mais on reviendra sur cette base au chapitre performances…
Fort heureusement, Philips ne vous oblige pas à utiliser la base pour charger le rasoir, et il suffira du tout petit chargeur secteur pour réaliser cette tâche avec un simple câble.
Sur cette version haut de gamme, la façade s’illumine de mille feux, vous affichant le pourcentage de batterie restant, la vitesse de rotation des têtes, le besoin de laver le rasoir, ou celui de changer les têtes (sûrement paramétré pour vous demander de les changer avant l’heure, sachant qu’il n’y a pas que la durée d’utilisation qui compte, mais la densité et l’épaisseur de vos poils!!)
En résumé, Philips peaufine le style de ses rasoirs par touches subtiles depuis des années, et cette itération est clairement réussie d’un point de vue design.

Performance
Philips annonce que sa série 9000 rase « jusqu’à 20% de poils en plus en un seul passage» que la génération précédente. Mais ils comparent quoi? Pour la longueur restante après rasage, il n’y a pas de miracle : depuis des années, on est limité par l’épaisseur (ultrafine) de la grille. Pas d’amélioration de ce côté-là, même par rapport à mon ancêtre. On est rasé de près pour un rasoir électrique, mais pas autant qu’en se rasant à la main.
Pour le nombre de poils « oubliés » après un passage, là par contre, entre l’extrême souplesse de la monture des têtes et leur fort débattement, le tout associé à une découpe de grille bien pensée, il n’y a pas photo : le nouveau rasoir de Philips est très efficace et fait beaucoup mieux que mon ancêtre. Le tout sans aucune sensation d’arrachement.
Le rasoir séries 9000 est donc très efficace en très peu de passages. C’est ce qu’on peut attendre d’un rasoir moderne. Mais si on ajoute qu’en plus il est très silencieux (un petit sifflement se fait entendre, pas vraiment plus) et dispose d’une autonomie importante pour une charge très rapide, que demander de plus ?
test rasoir Philips series 9000
Les plus, ce sont quelques gadgets : on peut, sur les modèles haut de gamme, régler la vitesse de rotation des têtes. Ça paraît complètement gadget à première vue, mais pour certains passages récalcitrants, l’efficacité me semble améliorée en ralentissant la vitesse. A vous de voir si vous pensez que la fonction pourrait vous être utile.
Beaucoup plus gadget à mes yeux : la station de lavage (qui en même temps recharge votre rasoir) : elle est très efficace, puisqu’après un cycle de nettoyage complet (de plusieurs heures quand même!), le rasoir est véritablement comme neuf. Mais non seulement elle est très encombrante (les salles de bains se faisant de plus en plus petites par les temps qui courent, c’est un facteur important), mais en plus elle fonctionne avec des cartouches de consommables vendues à prix d’or par le fabricant.
Alors oui, vu l’entretien réalisé par cette station, on se dit que les têtes dureront plus longtemps… Mais le jeu n’en vaut clairement pas la chandelle : prix d’un pack de têtes de rasage complet : 60€. Prix des recharges pour la station d’entretien : 30€ le pack de 5 recharges SmartClean ou 20€ le pack de 3. A ce prix, la longévité supplémentaire que peut vous faire gagner la station de nettoyage ne peut absolument pas vous faire amortir son coût à l’usage élevé. A l’heure du choix, préférez un rasoir sans station de nettoyage, l’économie réalisée vous permettra d’acheter au moins un kit de têtes de rechange !
Rasoir Philips Series 9000 test base SmartClean

Conclusion : pas la peine de se ruiner
Vous voulez un nouveau rasoir, et vous êtes tentés par un Philips? Après ce test, je ne peux que vous donner raison : c’est du bon matos, efficace, pratique, silencieux et beau. Mais quel rasoir choisir dans cette série 9000?
Je ne peux décemment pas vous conseiller le modèle haut de gamme (référence S9711/32) que j’ai eu entre les mains, tant son prix semble en décalage avec la réalité du rasage (450€ pour 3 minutes par jour, c’est beaucoup !) Mais si vous êtes complètement fan de son look et de son affichage de nombre de rasages restants, c’est le summum de la frime. Sauf que personne ne frime avec un rasoir!
Pour moi, le choix de raison, c’est le S9161/42 : un look métallisé mat assez sobre, pas d’affichage complexe mais simplement 3 barres de niveau de batterie, et pas de dispendieuse station de nettoyage. A 250€, le prix est raisonnable, surtout que vous pouvez encore soustraire 50€ grâce à l’offre de remboursement actuelle.
Mais si vous voulez quelque chose de plus évolué, le milieu de gamme S9511/42 vous offrira, outre sa très belle couleur cuivre, la fonction de commande de vitesse de rasage, l’une des grandes nouveautés de cette série 9000, le tout pour 320€. Pour moi c’est la limite haute de la gamme, pas la peine de choisir un modèle supérieur.

Les + :
+ Look toujours aussi réussi
+ Efficacité de rasage
+ Bruit très faible
+ Autonomie élevée
+ Charge rapide
+ Housse belle et pratique
+ Station de nettoyage SmartClean efficace
+ Vraie tondeuse

Les – :
– Il n’y a que le rasoir qui tient dans la housse, impossible d’ajouter chargeur ou tondeuse
– Station SmartClean encombrante et trop chère à l’usage
– Plus de tondeuse rétractable intégrée, gare à ne pas perdre le module tondeuse !